Oscars 2016 Recap : ‘Spotlight’ Wins Best Picture, As Leonardo DiCaprio Wins Best Actor Oscar — Complete List Of Winners

Oscars 2016 Recap: ‘Spotlight’ Wins Best Picture, As Leonardo DiCaprio Wins Best Actor Oscar — Complete List Of Winners


Mad Max: Fury Road and Leonardo DiCaprio may have been big winners at this year’s Oscars. However the biggest shock of the evening was the Best Picture Oscar being awarded to Spotlight.

(Photo by Jason Merritt/Getty Images)According to the official Oscars website,Spotlight’s synopsis is as follows.

“In 2001, the journalists of The Boston Globe’s Spotlight team begin investigating Father John Geoghan, who is accused of molesting more than 80 boys. As they dig deeper and acknowledge their paper’s own failings, the team uncovers a conspiracy of lawyers and government officials who helped the Boston Archdiocese hide the pedophilia of many priests and deny justice to the victims.”

In what was deemed the big winner of tonight’s Oscars, Mad Max: Fury Road took home six Oscars, but failed to win any of the big prizes including Best Picture. These included Best Production Design, Best Film Editing, and both Best Sound awards.

Alejandro González Iñárritu made history by becoming the first Mexican to win back-to-back Best Director Oscars. Iñárritu won last year for Birdman, which also netted him a Best Picture Oscar.

(Photo by Kevin Winter/Getty Images)In what was a long overdue win, Leonardo DiCaprio finally won his first Oscar for Best Actor in The Revenant. DiCaprio was 0-for-5 going into tonight’s Oscars. During his Oscar acceptance speech, DiCaprio pointed out the problem with climate change, and that there needed to be a drastic change in protecting the environment.

(Photo by Christopher Polk/Getty Images)Actress Brie Larsen took home the Oscar for Best Actress for her role as a young woman who is kidnapped and forced to live in isolation with her young son in Room. Larson beat out the likes of former Oscar winners Jennifer Lawrence and Cate Blanchett

Tonights Oscars was deemed very snub-worthy. Actor Mark Rylance took home the Best Supporting Actor Oscar for his role in the Steven Spielberg film Bridge of Spies. Many had predicted that actor Sylvester Stallone would take home the Oscar for his portrayal of legendary boxer-turned-trainer Rocky Balboa in Creed. Stallone had won most of the major awards including the Golden Globe. Many had taken to social media to express their disgust.

How we feel about #SylvesterStallone not winning…???? #Oscarspic.twitter.com/mecrO60sPt

— Page Six (@PageSix) February 29, 2016

Wtf!? #SylvesterStallone got robbed!#Oscars#fail

— Devanny Pinn (@DevannyPinn) February 29, 2016

(Photo by Jason Merritt/Getty Images)But what could be considered the biggest snub of the night was that of Sam Smith winning Best Original song. Many angry viewers took to Twitter in disgust after it his win was announced. Though Smith did dedicate his win to the LGBTQ community, many felt the song was not the best and should’ve not been nominated to begin with.

Never in my life have I heard that Sam Smith song. But man, others on Twitter are destroying it, calling it the worst Bond song ever. Wow.

— rolandsmartin (@rolandsmartin) February 29, 2016

#SamSmith‘s terrible James Bond theme wins the #Oscar for Best Original Song:https://t.co/EC1sQdx0VQpic.twitter.com/CLx6BRJrJF

— Consequence of Sound (@coslive) February 29, 2016

Seriously #Oscars?! @samsmithworld‘s lousy song over @theweeknd#ROBBED #Oscars2016#Snoozefest

— Sunita Martini (@sunnymartini) February 29, 2016

Actress Alicia Vikander beat out Kate Winslet to win the Best Supporting Actress Oscar for her role in The Danish Girl. Winslet was heavily favored to win for her role in Steve Jobs, though Vikander had won many awards for her role.

(Photo by Kevin Winter/Getty Images)Comedian Chris Rock pulled no punches in his opening monologue. This included a barrage of #OscarsSoWhite jokes where Rock took jabs at actress Jada Pinkett-Smith, who made comments about boycotting the Oscars due to no black actors being nominated.

Entertainment Weekly went on to recap the best of Rock’s Oscar jokes.

“Everybody went mad [this year] … Jada [Pinkett Smith] got mad. Jada said she’s not coming. Isn’t she on a TV show? Jada boycotting the Oscars is like me boycotting Rihanna’s panties. I wasn’t invited.”

“I understand you’re mad. I’m not hating. … Jada’s mad her man Will [Smith] was not nominated for Concussion. I get it … It’s not fair that Will was this good and didn’t get nominated. You’re right. It’s also not fair that Will was paid $20 million for Wild Wild West, okay?”

When you’re the cutest kid lost on the #Oscars stage. pic.twitter.com/gYTorKJ1VG

— Entertainment Weekly (@EW) February 29, 2016

Full List 2016 Oscar Winners :

  • Oscar for Best Picture: Spotlight
  • Oscar for Best Director: Alejandro González Iñárritu — The Revenant
  • Oscar for Best Actor in a Leading Role: Leonardo DiCaprio — The Revenant
  • Oscar for Best Actress in a Leading Role: Brie Larson — Room
  • Oscar for Best Supporting Actor: Mark Rylance — Bridge of Spies
  • Oscar for Best Supporting Actress: Alicia Vikander — The Danish Girl
  • Oscar for Best Animated Feature Film: Inside Out
  • Oscar for Best Cinematography: The Revenant — Emmanuel Lubezki
  • Oscar for Best Film Editing: Mad Max: Fury Road — Margaret Sixel
  • Oscar for Best Documentary (Feature): Amy
  • Oscar for Best Documentary (Short Subject): A Girl in the River: The Price of Forgiveness
  • Oscar for Best Original Screenplay: Spotlight — Josh Singer and Tom McCarthy
  • Oscar for Best Adapted Screenplay: The Big Short — Charles Randolph and Adam McKay
  • Oscar for Best Foreign Language Film: Son of Saul (Hungary)
  • Oscar for Best Original Score: The Hateful Eight — Ennio Morricone
  • Oscar for Best Original Song: “Writing’s On The Wall” — Spectre — Sam Smith
  • Oscar for Best Production Design: Mad Max: Fury Road — Colin Gibson, Lisa Thompson
  • Oscar for Best Short Film (Animated): Bear Story
  • Oscar for Best Short Film (Live-Action): Stutterer
  • Oscar for Best Sound Editing: Mad Max: Fury Road — Mark Mangini and David White
  • Oscar for Best Sound Mixing: Mad Max: Fury Road — Chris Jenkins, Gregg Rudloff and Ben Osmo
  • Oscar for Best Visual Effects: Ex Machina — Andrew Whitehurst, Paul Norris, Mark Ardington and Sara Bennett
  • Oscar for Best Costume Design: Mad Max: Fury Road — Jenny Beavan)
  • Oscar for Best Makeup and Hairstyling: Mad Max: Fury Road — Lesley Vanderwalt, Elka Wardega and Damian Martin

Source: Oscars 2016 Recap: ‘Spotlight’ Wins Best Picture, As Leonardo DiCaprio Wins Best Actor Oscar — Complete List Of Winners

Publicités

Oscars 2016 : Le palmarès complet de la cérémonie

Oscars : live, palmarès, nominations, date...

Oscars 2016 : Le palmarès complet de la cérémonie


C’est le dimanche 28 février 2016 que se tenait la remise de prix à Los Angeles dans l’habituel Dolby Theater. C’est en effet dans cette salle prestigieuse de 3400 places que la cérémonie se tient depuis 2002. En France, les Oscars 2016 on été retransmis dans la nuit du 28 au 29 février, décalage horaire oblige. La cérémonie des Oscars se déroule quelques semaines après celle des Golden Globes, qui est considérée comme « l’antichambre des Oscars ». En effet, les comédiens récompensés lors des Golden Globes ont de fortes chances de recevoir des prix aux Oscars.

Découvrez le palmarès complet des Oscars 2016.

C’est la nuit dernière que se déroulait la 88e cérémonie des Oscars à Los Angeles. Découvrez qui est reparti avec sa petite statuette avec le palmarès complet de la cérémonie.

Comme chaque année, cette cérémonie des Oscars était très attendue. Chacun avait ses pronostics, ses favoris, et nous avons enfin pu découvrir le palmarès de cette année. Mais ce que nous attendions par dessus tout, c’était de connaitre l’issue de la nomination de Leonardo DiCaprio, qu’on attend de voir récompensé depuis des années. A-t-il enfin eu droit à sa statuette ?

La réponse tout de suite dans le palmarès complet de cette 88ème cérémonie des Oscars :

Meilleur film : Spotlight de Tom McCarthy.

Meilleur réalisateur : Alejandro Gonzalez Iñarritu pour The Revenant.

Meilleur acteur : Leonardo DiCaprio dans The Revenant.

Meilleure actrice : Brie Larson dans Room.

Meilleur acteur dans un second rôle : Mark Rylance pour Le Pont des espions.

Meilleure actrice dans un second rôle : Alicia Vikander dans The Danish Girl.

Meilleur scénario original : Josh Singer et Tom McCarthy pour Spotlight.

Meilleur scénario adapté : Charles Randolph et Adam McKay pour The Big Short : le casse du siècle.

Meilleur film étranger : Le Fils de Saul de László Nemes (Hongrie).

Meilleur film d’animation : Vice-versa de Pete Docter et Jonas Rivera.

Meilleur documentaire : Amy de Asif Kapadia.

Meilleure photographie : Emmanuel Lubezki pour The Revenant.

Meilleur montage : Margaret Sixel pour Mad Max: Fury Road.

Meilleurs décors : Colin Gibson et Lisa Thompson pour Mad Max: Fury Road.

Meilleure création de costumes : Jenny Beavan pour Mad Max: Fury Road.

Meilleurs maquillages et coiffures : Lesley Vanderwalt, Elka Wardega et Damian Martin pour Mad Max: Fury Road.

Meilleur montage sonore : Mark A. Mangini et David White pour Mad Max: Fury Road.

Meilleur mixage de son : Chris Jenkins, Gregg Rudloff et Ben Osmo pour Mad Max: Fury Road.

Meilleurs effets visuels : Mark Williams Ardington, Sara Bennett, Paul Norris, Andrew Whitehurst pour Ex Machina.

Meilleure chanson originale : Jimmy Napes et Sam Smith pour Writing’s on the Wall dans 007 Spectre.

Meilleure musique de film : Ennio Morricone pour Les Huit Salopards.

Meilleur court métrage de fiction : Stutterer, de Serena Armitage et Benjamin Cleary.

Meilleur court métrage d’animation : Bear Story de Pato Escala Pierart et Gabriel Osorio Vargas.

Meilleur court métrage documentaire : A Girl in the River : The Price of Forgiveness de Sharmeen Obaid-Chinoy.

C’est donc une grande victoire pour notre très cher Leo qui a pu enfin rejoindre le rang des acteurs Oscarisés. C’était pas trop tôt.

Juste un peu déçu que Star Wars VII n’ait pas reçu un Oscar comme vu que Mad Max a quasiment tout raflé mais bon.

Source: Oscars 2016 : Le palmarès complet de la cérémonie

Trois films ont remporté le nombre record de 11 Oscars. Il s’agit de Ben-Hur en 1960, Titanic en 1998 etLe Seigneur des anneaux, le retour du roi en 2004. Seuls trois films ont par ailleurs réussi à repartir avec le nombre de trophées que de nominations : Gigi en 1959 (9 Oscars), Le Dernier Empereur en 1988 (9 Oscars) et une fois encore Le Seigneur des anneaux, Le Retour du roi en 2004 (11 Oscars). Les plus récompensés en tant qu’acteur sont Katharine Hepburn avec 4 Oscars de la meilleure actrice, Daniel Day-Lewis avec 3 Oscars du meilleur acteur et Jack Nicholson avec également 3 Oscars, mais dans deux catégories différentes : meilleur acteur et meilleur acteur dans un second rôle. Ce dernier détient également le record de 13 nominations pour un acteur, tandis que Meryl Streep a la plus grand nombre de sélections dans la catégorie meilleure actrice avec 15 nominations. Côté réalisateur, c’est John Ford qui demeure à ce jour le réalisateur le plus récompensé dans la catégorie meilleur réalisateur avec 4 statuettes. Enfin, le record absolu revient à Walt Disney avec 22 récompenses dans des catégories en compétition et 4 Oscars d’honneur.

Et aussi sur Linternaute.com Les stars oubliées des Oscars

Comme Stanley Kubrick et Leonardo DiCaprio, elles ont cru plus d’une fois remporter la précieuse statuette, mais sont toujours reparties bredouille.

La recette pour gagner un Oscar

Un héros handicapé, des costumes d’époque, une longue durée, plusieurs nominations, une interdiction aux mineurs… Voici les valeurs sûres pour remporter la précieuse statuette.

Source: Oscars 2016 gagnants : Leonardo DiCaprio Meilleur acteur pour The Revenant (Palmarès complet)

César 2016 : le palmarès complet

AFFICHE OFFICIELLE 2016.indd

Césars 2016 : le palmarès complet

Le Festival de Cannes 2015 est très largement représenté parmi les lauréats, avec une majorité de prix remis à des films révélés dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. Si Philippe Faucon a raté la nomination comme meilleur réalisateur, cela ne l’a pas empêché de recevoir un très mérité César du meilleur long-métrage, auxquels s’ajoutent les trophées de l’adaptation et de l’espoir féminin pour Zita Hanrot. Il est le onzième à faire le doublé avec le Prix Louis-Delluc. Quatre César encore pour Mustang de Deniz Gamze Egüven ; premier film, scénario (co-écrit avec Alice Winocour, réalisatrice de Maryland, absent des citations), musique et montage. Premier César, enfin, pour Arnaud Desplechin après onze citations non transformées avant la cérémonie de ce soir, récompensé du prestigieux prix du meilleur réalisateur, seul prix pour Trois souvenirs de ma jeunesse malgré onze nominations. Au total, sept films de la Quinzaine avaient obtenu des citations, dont un court-métrage.

La sélection officielle n’est pas oubliée via Vincent Lindon, enfin primé pour dans La Loi du marché (5 défaites avant la victoire, tout comme Leonardo di Caprio aux prochains oscars :)après le prix à Cannes et via le film d’ouverture La Tête haute d’Emmanuelle Bercot, récompensé à deux reprises pour ses acteurs, le débutant Rod Paradot et Benoît Magimel qui surprend en battant l’ultra favori Michel Fau pour Marguerite, primé tout de même quatre fois (comme Mustang) avec le deuxième César de Catherine Frot, près de quinze ans après le premier en second rôle et les prix techniques attendus (décors, costumes, son). Les deux films primés dans la case animation sont, côté longs, l’immonde Le Petit Prince révélé hors-compétition et côté courts, Le Repas dominical, en lice pour la Palme d’or. Enfin, belle surprise, méritée, avec le seul autre prix pour un film de la compétition long-métrage attribué à Christophe Offenstein pour Valley of Love de Guillaume Nicloux.

César du meilleur espoir féminin pour Je vais bien, ne t’en fais pas, Mélanie Laurent est à nouveau récompensée pour son documentaire écolo et citoyen, Demain. Alejandro Gonzalez Inarritu est primé pour la première fois avec Birdman, oscar du meilleur film l’an dernier. Et The Revenant l’an prochain ?

Aucune récompense pour Dheepan (oh, dommage…), marquant la première fois depuis Un héros très discret qu’un film de Jacques Audiard repart totalement bredouille. Un seul autre film nominé dans la catégorie du meilleur film n’obtient aucun César : Mon Roi de Maïwenn, lui aussi présentéen compétition à Cannes. La danoise Sidse Babett Knudsen succède à l’américaine Kirsten Stewart dans la catégorie du second rôle, espérons que cela nous permettra de la revoir régulièrement dans des productions françaises. Enfin, jolie surprise dans la catégorie de la photo avec la victoire de Christophe Offenstein (co-réalisateur au passage de Comment c’est loin avec Orelsan) pour Valley of love, d’autant plus ianttendue que le film n’était autrement nommé que pour son duo de vedettes Depardieu/Huppert.

Palmarès complet :

  • Meilleur film : Fatima de Philippe Faucon
  • Meilleur réalisateur : Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse
  • Meilleure actrice : Catherine Frot dans Marguerite
  • Meilleur acteur : Vincent Lindon dans La Loi du marché
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Sidse Babett Knudsen dans L’Hermine
  • Meilleur acteur dans un second rôle : Benoît Magimel dans La Tête haute
  • Meilleur scénario original : Mustang – Deniz Gamze Ergüven et Alice Winocour
  • Meilleure adaptation : Fatima – Philippe Faucon, d’après Prière à la lune de Fatima Elayoubi
  • Meilleur film étranger : Birdman d’Alejandro Gonzalez Inarritu (Etats-Unis)
  • Meilleur documentaire : Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent
  • Meilleur premier film : Mustang de Deniz Gamze Ergüven
  • Meilleur long-métrage d’animation : Le Petit Prince de Mark Osborne
  • Meilleur espoir féminin : Zita Hanrot dans Fatima
  • Meilleur espoir masculin : Rod Paradot dans La Tête haute
  • Meilleure musique : Mustang – Warren Ellis
  • Meilleure photo : Valley of Love – Christophe Offenstein
  • Meilleur montage : Mustang – Mathilde Van De Moortel
  • Meilleurs décors : Marguerite – Martin Kurel
  • Meilleurs costumes : Marguerite – Pierre-Jean Larroque
  • Meilleur son : Marguerite – François Musy et Gabriel Hafner
  • Meilleur court-métrage : La Contre-allée de Cécile Ducrocq
  • Meilleur court-métrage d’animation : Le Repas dominical de Céline Devaux

César d’honneur : Michael Douglas

Source: César 2016 : le palmarès complet

Brit Awards : Adele, récompensée depuis l’espace, remporte quatre prix

Brit Awards : Adele, récompensée depuis l’espace, remporte quatre prix


Album de l’année pour «25», meilleur single pour «Hello», meilleure artiste britannique : telles sont les trois récompenses classiques glanées par l’artiste, qui a également reçu un Brit Awards d’honneur.

Celui-ci lui a été symboliquement remis depuis la Station spatiale internationale (ISS). «Il y a de grands fans là-haut», a dit l’astronaute britannique Tim Peake à la chanteuse, dans un message enregistré. «Mon gosse va trouver que je suis trop cool», a réagi Adele, émue aux larmes. Elle a ajouté que c’était «pas mal pour une fille de Tottenham», le quartier de Londres dont elle est originaire, d’en arriver là.

VIDEO. Adele récompensée depuis l’espace

VIDEO. Adele chante «When we were young» aux Brit Awards

Parmi les autres lauréats, Coldplay a reçu son quatrième prix du meilleur groupe. Le chanteur Chris Martin a dédié la récompense à «tous les jeunes hommes et femmes musiciens dans les camps de réfugiés à travers le monde : ils pourraient être nous et nous pourrions être eux». L’auteur-compositeur James Bay a reçu le prix du meilleur artiste britannique, Justin Bieber celui du meilleur artiste international et Björk celui de la meilleure artiste internationale.

Rihanna, qui a repoussé le début de sa tournée mondiale après avoir renoncé à chanter aux Grammys en raison d’un souci de santé, a fait forte impression avec son interprétation de «Work», à laquelle le rappeur Drake a participé.

VIDEO. Rihanna et Drake ensemble sur scène pour «Work»

Avant la cérémonie, les Brit Awards se sont attirés des critiques pour leur manque d’audace et l’absence d’artistes représentant les musiques urbaines ou à l’image de la diversité ethnique du pays, un écho aux critiques formulées contre la sélection très blanche des Oscars. Les organisateurs se sont défendus en expliquant que leur objectif était d’honorer les artistes qui avaient rencontré les meilleurs résultats en termes de ventes, mais ont admis qu’il était peut-être temps de jeter «un regard neuf» sur la manière dont les nommés étaient choisis.

Un prix posthume pour David Bowie

Par ailleurs, comme les Grammy Awards (la version américaine des Brit Awards) la semaine dernière, les Brits ont rendu hommage à David Bowie, dont la mort en janvier, deux jours après son 69e anniversaire et la sortie de son album «Blackstar», a suscité un grand émoi dans le monde musical et au-delà. «David, tu étais mortel mais ton potentiel était surhumain et ton incroyable musique continue à vire. Nous t’aimons et nous te remercions», a dit l’acteur Gary Oldman, venu récupérer le prix de l’icône britannique remis à titre posthume. La chanteuse néo-zélandaise Lorde a repris sur scène «Life on Mars» avec le groupe qui accompagnait Bowie.

VIDEO. Annie Lennox et Gary Oldman rendent hommage à David Bowie

Le palmarèsMeilleur artiste britannique : James Bay.

Meilleure artiste britannique : Adele.

Meilleur groupe britannique : Coldplay.

Révélation : Catfish and the Bottlemen.

Prix d’honneur : Adele.

Meilleur single britannique : «Hello», d’Adele.

Meilleur album britannique : «25», d’Adele.

Meilleur artiste international : Justin Bieber.

Meilleure artiste internationale : Björk.

Meilleur groupe international : Tame Impala.

Meilleur clip : «Drag Me Down», de One Direction.

Icône britannique : David Bowie.

Source: Brit Awards : Adele, récompensée depuis l’espace, remporte quatre prix

Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage à Bowie


La chanteuse Adele s’est vu remettre un prix d’honneur depuis la Station spatiale internationale (ISS) mercredi lors de la 36e cérémonie des Brit Awards marquée par un hommage à David Bowie. « Il y a de grands fans là-haut », a dit l’astronaute britannique Tim Peake à la chanteuse, dans un message enregistré depuis l’ISS, au moment de lui remettre le prix d’honneur. Adele est également repartie des Brit Awards, les récompenses britanniques de la pop, avec les prix de l’album de l’année pour « 25 », du meilleur single pour « Hello » et de la meilleure artiste britannique.

A l’instar des Grammy Awards la semaine dernière, les Brits ont rendu hommage à David Bowie, dont la mort en janvier, deux jours après son 69e anniversaire et la sortie de son album « Blackstar », a suscité un grand émoi dans le monde musical et au-delà. La chanteuse néo-zélandaise Lorde a repris sur scène « Life on Mars » avec le groupe qui accompagnait Bowie.

Coldplay s’est vu décerner son 4e prix du meilleur groupe. Le chanteur Chris Martin a dédié la récompense à « tous les jeunes hommes et femmes musiciens dans les camps de réfugiés à travers le monde ». Parmi les artistes récompensés dans le reste du palmarès, l’auteur-compositeur James Bay a reçu le prix du meilleur artiste britannique, Justin Bieber celui du meilleur artiste international et Björk celui de la meilleure artiste internationale. Avant la cérémonie, les Brit Awards se sont attirés des critiques pour leur manque d’audace et l’absence d’artistes représentant les musiques urbaines ou à l’image de la diversité ethnique du pays, un écho aux critiques formulées contre la sélection très blanche des Oscars. Les organisateurs se sont défendus en expliquant que leur objectif était d’honorer les artistes qui avaient rencontré les meilleurs résultats en termes de ventes, mais ont admis qu’il était peut-être temps de jeter « un regard neuf » sur la manière dont les nommés étaient choisis. Un comité censé les aider à s’ouvrir sur des talents plus divers va être mis en place, ont-ils ajouté.

Source: Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage à Bowie

Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage de Lorde à Bowie (vidéos)


« Il y a de grands fans là-haut », a dit l’astronaute britannique Tim Peake à la chanteuse, dans un message enregistré depuis l’ISS, au moment de lui remettre le prix d’honneur. « Mon gosse va trouver que je suis trop cool », a réagi Adele, émue aux larmes. Elle a ajouté que c’était « pas mal pour une fille de Tottenham » d’en arriver là.

Adele est également repartie des Brit Awards, les récompenses britanniques de la pop, avec les prix de l’album de l’année pour 25, du meilleur single pour Hello et de la meilleure artiste britannique.

A l’instar des Grammy Awards la semaine dernière, les Brits ont rendu hommage à David Bowie, dont la mort en janvier, deux jours après son 69e anniversaire et la sortie de son album Blackstar, a suscité un grand émoi dans le monde musical et au-delà. « David, tu étais mortel mais ton potentiel était surhumain et ton incroyable musique continue à vire. Nous t’aimons et nous te remercions », a dit l’acteur Gary Oldman, venu récupérer le prix de l’icône britannique remis à titre posthume.

La chanteuse néo-zélandaise Lorde a repris sur scène Life on Mars avec le groupe qui accompagnait Bowie (Mike Garson, Gerry Leonard, Earl Slick, Gail Ann Dorsey, Catherine Russell et Sterling Campbell). À des années lumières de l’hommage de Lady Gaga aux Grammys, en termes d’émotion.

Coldplay s’est vu décerner son 4e prix du meilleur groupe. Le chanteur Chris Martin a dédié la récompense à « tous les jeunes hommes et femmes musiciens dans les camps de réfugiés à travers le monde ». « Ils pourraient être nous et nous pourrions être eux », a-t-il ajouté.

Parmi les artistes récompensés dans le reste du palmarès, l’auteur-compositeur James Bay a reçu le prix du meilleur artiste britannique, Justin Bieber celui du meilleur artiste international et Björk celui de la meilleure artiste internationale.

Rihanna, qui a repoussé le début de sa tournée mondiale après avoir renoncé à chanter aux Grammys en raison d’un souci de santé, a fait forte impression avec son interprétation de Work, avec la participation du rappeur Drake.

Avant la cérémonie, les Brit Awards se sont attirés des critiques pour leur manque d’audace et l’absence d’artistes représentant les musiques urbaines ou à l’image de la diversité ethnique du pays, un écho aux critiques formulées contre la sélection très blanche des Oscars. Le rappeur britannique Stormzy, dont l’un des titres s’est classé au top 10 des ventes britanniques l’an dernier, s’est dit déçu de ne pas voir sa famille musicale représentée. Laura Mvula, une chanteuse de musique soul, a annoncé qu’elle n’assisterait pas à la cérémonie en raison « du problème de diversité ». Alexis Petridis, critique rock au Guardian, a lui accusé les Brits de « rendre la pop musique britannique plus ennuyeuse qu’elle ne l’est ».

Les organisateurs se sont défendus en expliquant que leur objectif était d’honorer les artistes qui avaient rencontré les meilleurs résultats en termes de ventes, mais ont admis qu’il était peut-être temps de jeter « un regard neuf » sur la manière dont les nommés étaient choisis. Un comité censé les aider à s’ouvrir sur des talents plus divers va être mis en place, ont-ils ajouté.

Meilleur artiste britannique: James Bay

Meilleure artiste britannique: Adele

Meilleur groupe britannique: Coldplay

Révélation: Catfish and the Bottlemen

Prix d’honneur: Adele

Meilleur single britannique: Hello d’Adele

Meilleur album britannique: 25 d’Adele

Meilleur artiste international: Justin Bieber

Meilleure artiste internationale: Björk

Meilleur groupe international: Tame Impala

Meilleur clip: Drag Me Down de One Direction

Icône britannique: David Bowie

Source: Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage de Lorde à Bowie (vidéos)

Victoires de la musique classique : le palmarès 2016

Claire Chazal et Frédéric Lodéon lors des Victoires de la musique classique à Toulouse, le 24 février 2016.

Victoires de la musique classique : le palmarès 2016


Les Victoires de la musique classique ont élu mercredi soir la jeune virtuose de la trompette Lucienne Renaudin Vary, 17 ans et la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, comme « Révélations », lors du concert géant diffusé de Toulouse sur France 3 et France Musique. Le jury professionnel et le public ont salué le parcours atypique de Lucienne Renaudin Vary, celui d’une fille dans le monde plutôt masculin de la trompette. La Victoire « Révélation lyrique » a été décernée à la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, jeune étoile montante qu’on a vue à Paris au théâtre du Châtelet dans la comédie musicale « Les Parapluies de Cherbourg ». 

Le compositeur Philippe Hersant, déjà récompensé en 2005 et 2010, a été désigné « compositeur de l’année » pour le « Cantique des trois enfants dans la fournaise », une commande de Radio France. Le prix de l’enregistrement de l’année a distingué le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan pour « Daphnis et Chloé » et « La valse » de Ravel.

Le palmarès complet :

• Elsa Dreisig : Révélation Artiste Lyrique

• Bertrand Chamayou : Soliste Instrumental de l’année

• Lucienne Renaudin Vary : Révélation Soliste Instrumental

• Philippe Hersant : Compositeur de l’année

• Karine Deshayes : Artiste Lyrique de l’année

• Le choeur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris : Prix de l’enregistrement

• Menahem Pressler : Victoire d’honneur

Source: Victoires de la musique classique : le palmarès 2016

CULTURE Retrouvez le palmarès des Victoires de la musique classique


Les Victoires de la musique classique ont élu mercredi soir la jeune virtuose de la trompette Lucienne Renaudin Vary, 17 ans et la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, «Révélations» lors du concert géant diffusé de Toulouse sur France 3 et France Musique. Le jury professionnel et le public ont salué un parcours atypique, celui d’une fille dans le monde plutôt masculin de la trompette.

Lucienne Renaudin Vary, une révélationLucienne Renaudin Vary, à l’aise dans le classique comme dans le jazz – elle est la seule à avoir remporté le concours des Petites mains symphoniques en classique et en jazz – a débuté au Conservatoire de sa ville natale du Mans en 2007. Il y a trois ans, elle avait bluffé le public en jouant lors de l’hommage rendu au grand trompettiste Maurice André aux Victoires de la musique classique à Bordeaux. Elle a été choisie face à deux autres jeunes talents, la violoniste et violoncelliste Camille Berthollet, 17 ans, et l’altiste Adrien Boisseau, membre du quatuor Ebène.

Lucienne Renaudin Vary interprète Haydn – Victoires 2016

Une franco-danoise, révélation lyriqueLes Victoires, animées par Claire Chazal aux côtés de Frédéric Lodéon, ont décerné la «Révélation lyrique» à la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, jeune étoile montante qu’on a vue à Paris au théâtre du Châtelet dans la comédie musicale «Les Parapluies de Cherbourg».

Elsa DREISIG – Massenet

Compositeur de l’annéeLe compositeur Philippe Hersant, a déjà récompensé en 2005 et 2010, a été désigné «compositeur de l’année» pour le «Cantique des trois enfants dans la fournaise», une commande de Radio France.

Prix de l’enregistrementLe prix de l’enregistrement de l’année a distingué le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan pour «Daphnis et Chloé» et «La valse» de Ravel.

Le pianiste Bertrand Chamayou et la soprano Karine Deshayes distinguésEnfin, les Victoires de la musique classique sont revenues au pianiste Bertrand Chamayou dans la catégorie « soliste instrumentale », et à la soprano Karine Deshayes, dans la catégorique « artiste lyrique ».

Bertrand Chamayou interprète Liszt – Victoires 2016

L’an dernier, l’émission avait réuni 1,5 million de téléspectateurs, soit 200 000 de plus qu’en 2014. Le palmarès avait distingué la soprano à la voix aérienne Sabine Devieilhe et le violoncelliste Edgar Moreau comme artiste de l’année, tandis que les «Révélations» récompensaient le jeune claveciniste Jean Rondeau et le ténor Cyrille Dubois.

Source: CULTURE Retrouvez le palmarès des Victoires de la musique classique

 

 

Le palmarès des Victoires de la musique classique 2016

La chanteuse Karine Deshayes a été récompensée dans la catégorie « artiste lyrique » aux Victoires de la musique classique.

La Halle aux Grains de Toulouse accueillait la cérémonie des Victoires de la musique classique 2016, diffusée en direct sur France 3 et France Musique mercredi 24 février. Au fil d’une soirée animée par Claire Chazal et Frédérice Lodéon, la jeune trompettiste Lucienne Renaudin Vary, 17 ans, et la chanteuse franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, ont été couronnées comme « révélations » de l’année 2016. La chanteuse lyrique s’était notamment distinguée dans la comédie musicale Les Parapluies de Cherbourg au théâtre du Châtelet à Paris.

Déjà récompensé en 2005 et 2010, le compositeur Philippe Hersant a été désigné « compositeur de l’année » pour son Cantique des trois enfants dans la fournaise, une oeuvre réalisée pour Radio France. La mezzo soprane Karine Deshayes a aussi confirmé son statut d’icône de l’opéra en étant nommée « artiste lyrique » après une première récompense aux Victoires de la musique classique en 2011.

Le palmarès complet :

– Révélation Artiste Lyrique : Elsa Dreisig

– Soliste Instrumental de l’année : Bertrand Chamayou

– Révélation Soliste Instrumental : Lucienne Renaudin Vary

– Compositeur de l’année : Philippe Hersant

– Artiste Lyrique de l’année : Karine Deshayes

– Prix de l’enregistrement : le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris pour Daphnis et Chloé, La Valse de Maurice Ravel

– Victoire d’honneur : Menahem Pressler

Source: Le palmarès des Victoires de la musique classique 2016

Grammy Awards 2016 : Palmarès, succès de Taylor Swift et Kendrick Lamar, Rihanna absente… Revivez la cérémonie

Grammy Awards 2016 : Taylor Swift, Lady Gaga et Kendrick Lamar sur le tapis rouge


Chaque année, la crème du monde musical se réunit lors de la célèbre cérémonie des Grammy Awards afin de récompenser ceux qui ont marqué l’année. Cette soirée est le rendez-vous de la musique par excellence. Elle s’est déroulée lundi 15 février 2016 au célèbre Staples Center de Los Angeles. Cette 58e édition était placée sous le signe de l’émotion. Lady Gaga a rendu un fervent hommage au père du glam-rock, David Bowie, décédé en janvier 2016 des suites d’un cancer. Par ailleurs, le groupe Eagles a interprété Take It Easy en l’honneur de Glenn Frey, fondateur du groupe disparu aussi en janvier.

Parmi les artistes qui ont foulé le tapis rouge, plusieurs d’entre eux ont aussi investi la scène. Adèle a interprété All I Ask, lors d’une prestation toutefois marquée par quelques problèmes techniques. Quant à Justin Bieber, il a rejoint Diplo et Skrillex pour interpréter son dernier tube Where Are You Now. De son côté, Rihanna a surtout fait parler d’elle par son absence. La chanteuse a annulé sa prestation à la dernière minute car souffrant d’une bronchite.La favorite des Grammy Awards, Taylor Swift, a fait un passage remarquée et est repartie avec trois Grammys : meilleur album pop, album de l’année pour son 1989 et meilleur clip vidéo pour son titre Bad Blood avec Kendrick Lamar. Le rappeur a d’ailleurs été la star de la soirée. Celui qui était l’artiste le plus nommé cette année a été récompensé de cinq Grammys dont celui du meilleur album rap pour Pimp A Butterfly.

Source: Grammy Awards 2016 : Taylor Swift, Lady Gaga et Kendrick Lamar sur le tapis rouge

 

Les tops et les flops des Grammy Awards 2016


La nuit des Grammys, le rendez-vous le plus glamour et le plus important de l’industrie musicale, s’est déroulée dans la nuit du 15 février à Los Angeles avec son lot de performances faciles à oublier et quelques moments de grâce, autour de Stevie Wonder ou de Kendrick Lamar.

Black Lives Matter

Kendrick Lamar a littéralement enflammé la scène du Staples Center avec une interprétation époustouflante évoquant les violences contre les Noirs aux Etats-Unis et leurs racines africaines. Lamar a ouvert sa séquence en entonnant The Blacker the Berry dans une version très rock, menotté et avec un faux oeil au beurre noir, dans un décor de prison. Une dénonciation du traitement des Noirs par la police et du système carcéral.

Pour mieux enfoncer le clou, il a enchaîné sur Alright, devenu l’hymne non-officiel du mouvement protestataire Black Lives Matter, qui est né après la mort de plusieurs hommes noirs non armés tués par la police. Le rappeur de 28 ans originaire de Compton, banlieue chaude de Los Angeles, a terminé Alright seul dans un rap viscéral, récoltant une ovation debout.

Kendrick Lamar aux Grammy Awards 2016

Gaga pour Bowie

Lady Gaga a rendu un hommage touchant, parfois chaotique et toujours high tech à David Bowie, mort en janvier dernier.Gaga qui admire Bowie, est apparue sur scène cheveux orange flamboyant avant que ne se dessine sur son visage, par on ne sait quel artifice technique, l’éclair qui barrait le visage de Bowie sur « Aladdin Sane ». Puis ce sont des araignées qui sont venues se promener sur la face de Lady Gaga. Une réminiscence de celles de « The rise and Fall of Ziggy Stardust and Spiders from Mars », l’un des albums les plus marquants du rock.

Elle s’est lancée ensuite avec plus ou moins de réussite dans un medley de quelques-une des chansons qui ont fait la légende Bowie, mettant sans doute plus en valeur l’extraordinaire capacité de l’artiste à se réinventer que son incroyable talent musical.

Le miracle Wonder

Stevie Wonder et Pentatonix, des chanteurs a cappella texans dont nous vous avions déjà parlé sur Masculin.com, ont littéralement enchanté le Staples Center avec un hommage à Maurice White, le fondateur du légendaire groupe funk Earth, Wind and Fire, lui aussi mort récemment.L’interprétation – qui, selon la presse, a été mise sur pied au dernier moment – a fait se lever toute la salle, quand le groupe a interprété « That’s the Way of the World ».

« Trop souvent ces derniers temps, nous avons eu à vivre des pertes douloureuses dans notre grande famille de la musique. Mais toujours la musique nous console », a lancé Stevie Wonder.

Dis Hello à Lionel Richie

John Legend, Demi Lovato, Meghan Trainor, Tyrese et Luke Bryan ont rendu hommage à Lionel Richie, devant le crooner lui-même. Demi Lovato a chanté Hello devant Lionel Richie, qui a donné le tempo de la tête. Il est ensuite monté sur scène pour entonner avec ses comparses de la soirée son légendaire All Night Long, qui a fait son effet sur une salle pourtant difficile, comme elle a fait danser les foules depuis 1983.

Adele lâchée par des micros

La diva britannique Adele, dans une robe à paillettes rouge a interprété aux côtés d’un piano à queue le titre All I Ask de son dernier album « 25 ».

Mais la chanteuse a paru faire des fausses notes, un comble pour cet artiste à la voix phénoménale.Quelques minutes après la cérémonie, Adele a expliqué ses 25 millions d’abonnés sur Twitter qu’un problème technique était à l’origine de ces dissonances. « Les micros sont tombés sur les cordes du piano et c’est ce qui a provoqué un son de guitare. C’est pour ça que ça sonnait faux », a-t-elle expliqué.

Rihanna, lâchée par sa voix

Grande absente de la cérémonie, la superstar du R&B Rihanna s’est fait porter pâle au dernier moment.Alors qu’elle devait interpréter Kiss it Better de son tout nouvel album « Anti », Rihanna a dû annuler après avis de son médecin ayant déclaré qu’elle risquait « une hémorragie de ses cordes vocales ».

La chanteuse qui vient de sortir son premier album depuis 2012 avait pourtant participer aux répétitions et a assuré à ses fans sur Twitter qu’elle était « désolée de ne pas avoir pu être là ».

Le palmarès des Grammy Awards 2016

Pour finir, voici les principaux prix décernés lors de cette 58ème cérémonie des Grammys.

– Meilleur enregistrement   Mark Ronson feat. Bruno Mars, « Uptown Funk »

– Meilleure chanson   Ed Sheeran, « Thinking Out Loud »

– Artiste révélation de l’année   Meghan Trainor

– Meilleur album rap   Kendrick Lamar, « To Pimp a Butterfly »

– Meilleur album rock   Muse, « Drones »

– Meilleur album de musique Dance/Electro    Skrillex and Diplo, « Skrillex and Diplo Present Jack Ü »

– Meilleur album de musique alternative    Alabama Shakes, « Sound & Color »

– Meilleur album de comédie musicale   « Hamilton »

– Meilleur album pop    Taylor Swift, « 1989 »

– Meilleur album de musique du monde    Angelique Kidjo, « Sings »

– Meilleur album parlé   Jimmy Carter, « A Full Life: Reflections at Ninety »

– Meilleur album urbain contemporain    The Weeknd, « Beauty Behind the Madness »

– Meilleur album de R&B    D’Angelo and The Vanguard, « Black Messiah »

Source: Les tops et les flops des Grammy Awards 2016

 

Grammy Awards 2016 : Palmarès, succès de Taylor Swift et Kendrick Lamar, Rihanna absente… Revivez la cérémonie


Nous sommes lundi, presque minuit, l’heure de se coucher me direz-vous… Et ben non c’est mort, y’a les Grammy Awards 2016 les gens ! Du coup on reste toute la nuit à la rédac’ pour suivre en live la cérémonie tous ensemble et une fois encore, le show s’annonce démentiel. Nous sommes assez excités à l’idée de découvrir les performances de Rihanna, d’Adele, de Justin Bieber et de tous les autres lors de cette soirée de ouf où Taylor Swift et Kendrick Lamar devraient rafler quelques trophées. Pour le moment on va suivre le Red Carpet où on attend avec impatience la tenue de Lady Gaga… On enchaînera avec la cérémonie, toujours hostée par L.L Cool J et en attendant que ça démarre, retrouveznos pronostics sur le palmarès final de ces Grammy Awards 2016. Prêts pour passer une nuit de dingue avec nous ?

Retrouvez le palmarès final des Grammy Awards 2016 !

05h27 : C’est à Pitbull que revient l’honneur de clôturer ces Grammy Awards 2016 avec Bad Man !

05h24 : Beyonce arrive sur la scène des Grammys pour remettre le trophée Record of the Year et le grand vainqueur est… Mark Ronson et Bruno Mars pour Uptown Funk !

05h21 : Les Earth Wind & Fire (récemment endeuillés) remettent le Grammy de l’album de l’année qui revient à Taylor Swift pour 1989, qui profitera de son speech de victoire pour envoyer une pique à Kanye West.

05h13 : Après plusieurs performances en tout genre, l’heure est venue de rendre hommage aux artistes disparus durant l’année dernière.

04h25 : La performance de Lady Gaga aux Grammy Awards 2016, l’hommage à David Bowie très attendu, démarre enfin ! Un medley de ouf vraiment réussi, Gaga ne nous déçoit pas (comme à son habitude).

Grammy awards 2016, lady gaga, hommage david bowieUn très bel hommage rendu à David Bowie04h19 : Sam Smith annonce le vainqueur du Grammy de la catégorie New Artist qui n’est autre que… Meghan Trainor !

04h11 : Kaley Cuoco, la star de The Big Bang Theory, annonce l’arrivée sur la scène des Grammys de Justin Bieber qui chante Love Yourself, guitare à la main. Une fois encore, le Biebs nous réserve un medley bien cool et enchaîne avec Where are Ü now dans une version assez rock !

justin bieber where are u now beliebers love yourself grammy awardsJustin a proposé une performance assez osée musicalement04h00 : C’est à Adele de briller vocalement avec sa performance émouvante aux Grammys sur All I Ask.

Grammy awards 2016, adeleAdèle toute en émotion !03h40 : Don Cheadle, que l’on verra bientôt en War Machine dans Captain America Civil War, introduit la performance live de Kendrick Lamar très attendue pour ces Grammy Awards 2016. Kendrick a vraiment assuré et a enflammé une soirée qui manque un peu coolitude jusqu’ici !

Grammy Awards 2016, kendrick lamar, performanceKendrick Lamar assure le show !03h12 : Le Grammy du la chanson de l’année revient à… Ed Sheeran pour Thinking Out Loud ! Un trophée remis par Stevie Wonder, qui a lu en braille le nom du vainqueur.

03h09 : Je ne sais pas pour vous nous on est bien dég’ de ce « mauvais coup » de Riri !

02h57 : ALERTE ALERTE ! Nous venons d’apprendre que Rihanna a annulé sa performance aux Grammy Awards 2016 !

02h48 : C’est le moment de rendre hommage àLionel Richie et sa riche carrière, une éloge assurée par John Legend, Demi Lovato, Meghan Trainor et Luke Bryan… Alors que Tyler Gibson fait une apparition surprise pour lui rendre hommage à la légende !

Grammy Awards 2016, demi lovatoDemi Lovato rend hommage à Lionel Richie02h35 : Selena Gomez débarque sur la scène pour annoncer la performance d’Andra Day (qui ressemble vraiment à Rihanna en plus vieille, faut pas se mentir) et d’Ellie Goulding, qui nous a offert une performance électrisante pour ces Grammy Awards 2016.

02h24 : Ariana Grande lance tant bien que mal la performance de The Weeknd, qui nous fait kiffer pendant ces Grammys avec Can’t Feel My Face en live, enchaînant avec In The Night !

grammy awards 2016, the weeknd, performanceUne prestation poignante de The Weeknd02h14 : On enchaîne avec une performance de Sam Hunt et Carrie Underwood.

02h11 : Le premier Grammy de la soirée sera celui du Meilleur Album de Rap, remis par Ice Cube à…. Kendrick Lamar pour son album To Pimp a Butterfly !

kendrick lamar, grammy awards 2016Kendrick Lamar remporte le Grammy du meilleur album de de rap02h07 : La cérémonie part en mode Revival des perfs les plus marquantes de ces dernières années, petit moment nostalgie.

02h00 : C’est parti pour les Grammy Awards 2016 avec une performance de Taylor Swift qui chante Out Of The Woods.

grammy awards 2016, taylor swift, out of the woodTaylor Swift a ouvert la cérémonie01h53 : Plus que quelques minutes avant le début de la cérémonie, nous sommes chauds pour 3 heures de live !

01h35 : Justin Bieber débarque sur le Red Carpet avec son petit frère Jaxon, LE moment cute de la soirée !

justin bieber jaxon bieber grammy awards tapis rougeJustin Bieber avec son petit frère01h13 : Pendant ce temps-là, Adele attire les flashs des photographe sur le Red Carpet ; va-t-elle à nouveau triompher ce soir ?

Adele, grammy awards 2016, red carpetAdele prête pour une nouvelle récolte de Grammys ?01h10 : Moins d’une heure avant le début, on en peut plus d’attendre !

00h49 : Nouvelle récompense à mettre dans sa collection pour Ed Sheeran, qui repart avec le Grammy de la catégorie Best Pop Solo Performance grâce à Thinking Out Loud.

grammy awards 2016, ed sheeran winnerEd Sheeran en mode winner00h29 : L’arrivée de Selena Gomez et de Taylor Swift sur le Red Carpet des Grammys provoque l’hystérie à L.A !

justin bieber taylor swift selena gomez ariana grande grammy awards 2016 los angeles chansons scene demi lovato live fan2 10Les deux chanteuses font sensation sur le Red Carpet00h10 : De son côté, The Weeknd est sûr de repartir avec au moins deux Grammys, celui de la catégorie Best R&B Performance grâce à Earned It, la célèbre chanson du film 50 Shades of Grey ainsi que celui de la catégorie Best Urban Contemporary Album.

The Weeknd, performance The WeekndThe Weeknd continue d’accumuler les succès grâce à l’OST de 50 Shades of Grey00h07 : En attendant le début de la cérémonie,checkez si vous êtes au niveau sur les Grammy Awards avec notre quiz.

23h58 : Taylor Swift a déjà gagné 2 Grammys dans les catégories Best Pop Vocal Album et Meilleur Clip pour Bad Blood avec Kendrick Lamar !

Taylor swift, grammy awardsCe n’est pas de cette année, mais on est dans le thème ^^

Source: Grammy Awards 2016 : Palmarès, succès de Taylor Swift et Kendrick Lamar, Rihanna absente… Revivez la cérémonie

 

BAFTA 2016 : le palmarès complet de la cérémonie

Bafta 2016 : le palmarès complet de la cérémonie


Bafta 2016 : le palmarès complet de la cérémonie

Dans cette photo : Leonardo DiCaprioDimanche 14 février 2016 se tenait à Londres la cérémonie des Bafta, l’équivalent britannique des Oscars. Une soirée de bon augure pour Leonardo DiCaprio, qui a remporté le Bafta du meilleur acteur pour son rôle dans « The Revenant » d’Alejandro Gonzalez Iñàrritu.

Les récompenses continuent de pleuvoir pour Leonardo DiCaprio. Après avoir remporté le Golden Globe et le Screen Actors Guild Award du meilleur acteur pour son rôle de trappeur dans The Revenant, le comédien a à nouveau été honoré dimanche 14 février aux Bafta Awards, l’équivalent britannique des Oscars pour son interprétation de Hugh Glass dans le film événement du Mexicain Alejandro Gonzalez Iñàrritu.

En lice pour 12 Oscars le 28 février prochain, The Revenant est également reparti avec le Bafta du meilleur film et celui du meilleur réalisateur pour Alejandro Gonzalez Iñàrritu.

De son côté, Brie Larson a été distinguée pour son rôle de jeune femme séquestrée dans Room et remporté le Bafta de la meilleure actrice.

Les Bafta des meilleurs seconds rôles reviennent à Kate Winslet dans Steve Jobs et à Mike Rylance dans Le pont des espions.

Meilleur film : The Revenant d’Alejandro Gonzalez Iñàrritu

Meilleur acteur : Leonardo DiCaprio

Meilleure actrice : Brie Larson dans Room

Meilleur réalisateur : Alejandro Gonzalez Iñàrritu pour The Revenant

Meilleur photographie : Mad Max : Fury Road

Meilleur film étranger : Les nouveaux sauvages de Damiàn Szifron

Meilleur scénario original : Spotlight de Tom Mc Carthy et Josh Singer

Meilleur scénario adapté : The Big Short d’Adam McKay

Meilleur début au cinéma : Naji Abu Nowar dans Theeb

Meilleur film d’animation : Vice-Versa de Pete Docter

Meilleur documentaire : Amy d’Asif Kapadia et James Gay-Rees

Meilleur film britannique : Brooklyn de John Crowley, Finola Dwyer, Amanda Posey et Nick Hornby

Meilleure actrice dans un second rôle : Kate Winslet dans Steve Jobs

Meilleur acteur dans un second rôle : Mike Rylance dans Le pont des espions

Meilleur espoir : John Boyega dans Star Wars : le réveil de la force

Meilleure musique : Ennio Morricone pour Les huit salopards

Meilleur maquillage : Mad Max : Fury Road

Meilleurs costumes : Mad Max : Fury Road

Meilleur montage : Mad Max : Fury Road

Meilleurs effets spéciaux : Star Wars : le réveil de la force

Meilleur son : The Revenant

Meilleur court-métrage britannique : Operator de Caroline Bartleet et Rebecca Morgan

Meilleur court métrage d’animation britannique : Edmond de Nina Gantz et Émilie Jouffroy

BAFTA d’honneur pour l’ensemble de sa carrière : Sir Sidney Poitier

BAFTA d’honneur pour sa contribution au cinéma britannique : le costumier Angels

Source: Bafta 2016 : le palmarès complet de la cérémonie

Bafta 2016 : The Revenant domine le palmarès


Alejandro González Iñárritu et Leonardo DiCaprio entourent Tom Cruise qui tape l'incruste (photo : AFP)

Le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu avait échoué à triompher aux trophées du cinéma britannique (qui ne sont que très peu britanniques, ces trophées) l’an dernier avec, il s’est rattrapé ce dimanche 14 février avec The Revenant qui succède donc à de Richard Linklater et pourrait lui permettre d’être le premier réalisateur de l’histoire des Oscars à se succéder à lui-même dans les catégories du meilleur film et du meilleur réalisateur. Rappelons que la course est encore ouverte (relativement) et que si Spotlight de Tom Mc Carthy,  d’Adam McKay et  Fury road de George Miller sont des alternatives possibles dans ces mêmes catégories, ils semblent destinés, comme ici, à se limiter aux prix du scénario pour les deux premiers et aux prix techniques pour le dernier. The Revenant reçoit au final cinq Bafta contre quatre pour Mad Max Fury Road, les autres films primés se limitant à un prix chacun. Côté acteurs,  reçoit son troisième prix après Raisons et Sentiments en 1996 et The Reader en 2009, les autres sont primés pour la première fois.

, présenté en compétition au Festival de Cannes 2014, remporte le prix du film en langue étrangère. Les deux Bafta du court-métrage (animation, fiction) ont été, pour l’anecdote, réalisés par des femmes. Kate Dickie (Red Road) est l’actrice principale de .

  • Meilleur film : The Revenant de Alejandro González Iñárritu, produit par lui-même et Steve Golin,, Mary Parent, Keith Redmon
  • Meilleur film britannique :  de John Crowley, produit avec Finola Dwyer, Amanda Posey, Nick Hornby
  • Meilleur réalisateur : Alejandro González Iñárritu – The Revenant
  • Meilleur acteur : Leonardo Di Caprio – The Revenant
  • Meilleure actrice :  – Room
  • Meilleur acteur dans un second rôle :  – Le Pont des Espions
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Kate Winslet – Steve Jobs
  • Meilleur scénario original : Spotlight – Tom McCarthy, Josh Singer
  • Meilleure adaptation : The Big Short, Le Casse du siècle – Adam McKay, Charles Randolph
  • Meilleur film étranger non-anglophone : Les Nouveaux Sauvages de Damián Szifron (Argentine)
  • Meilleur documentaire :  de Asif Kapadia, produit avec James Gay-Rees
  • Meilleur film d’animation :  de Pete Docter
  • Meilleure première œuvre d’un réalisateur, scénariste et/ou producteur britannique : Theeb de Naji Abu Nowar (réalisateur, scénariste) et Rupert Lloyd (producteur)
  • Meilleure musique : Les 8 Salopards – Ennio Morricone
  • Meilleure photographie : The Revenant – Emmanuel Lubezki
  • Meilleur montage : Mad Max: Fury Road – Margaret Sixel
  • Meilleurs décors : Mad Max : Fury Road – Colin Gibson, Lisa Thompson
  • Meilleurs costumes : Mad Max : Fury Road – Jenny Beavan
  • Meilleur son : The Revenant – Lon Bender, Chris Duesterdiek, Martin Hernandez, Frank A. Montaño, Jon Taylor, Randy Thom
  • Meilleurs maquillages et coiffures : Mad Max : Fury Road – Lesley Vanderwalt, Damian Martin
  • Meilleurs effets spéciaux : Star Wars : le Réveil de la Force – Chris Corbould, Roger Guyett, Paul Kavanagh, Neal Scanlan
  • Meilleur court-métrage d’animation : Edmond de Nina Gantz, produit avec Emilie Jouffroy
  • Meilleur court-métrage de fiction : Operator de Caroline Bartleet, Rebecca Morgan
  • Révélation de l’année (vote du public) : John Boyega

Alejandro González Iñárritu et Leonardo DiCaprio entourent Tom Cruise qui tape l’incruste (photo : AFP)

Source: Bafta 2016 : The Revenant domine le palmarès

BAFTA 2016 : Leonardo DiCaprio et « The Revenant » superstars, découvrez le palmarès complet


Le palmarès de la British academy film and television awards (BAFTA) a été dévoilé hier. Comme lors des Golden Globes à Los Angeles, Leonardo DiCaprio a été désigné meilleur acteur.

Comme tous les ans, les British academy film and television awards (BAFTA) ont été remis hier au Royal Opera House de Londres. « The Revenants » dans lequel Leonardo DiCaprio tient le rôle-clé, a été de nouveau nominé, comme lors des Golden Globes à Los Angeles au mois de janvier. Le comédien américain a été sacré meilleur acteur.

Leonardo DiCaprio est donc en bonne voie pour remporter un Oscar, lui qui n’a jamais remporté de statuette lors de la grand-messe du cinéma américain. Comme lors des Golden Globes, « The Revenant « a aussi été nommé meilleur film et Alejandro Iñàrritu a été sacré meilleur réalisateur. Le film, qui raconte l’histoire du trappeur Hugh Glass, laissé pour mort par ses équipiers au milieu d’une nature hostile et sauvage, a également reçu la récompense du meilleur son.

Brie Larson a été sacrée meilleure actrice pour sa prestation dans « Room » de Lenny Abrahamson. « Mad Max : Fury road » a reçu quatre récompenses : meilleure photographie, meilleur maquillage, meilleurs costumes et meilleur montage.

Source: BAFTA 2016 : Leonardo DiCaprio et « The Revenant » superstars, découvrez le palmarès complet