Oscars 2016 : Le palmarès complet de la cérémonie

Oscars : live, palmarès, nominations, date...

Oscars 2016 : Le palmarès complet de la cérémonie


C’est le dimanche 28 février 2016 que se tenait la remise de prix à Los Angeles dans l’habituel Dolby Theater. C’est en effet dans cette salle prestigieuse de 3400 places que la cérémonie se tient depuis 2002. En France, les Oscars 2016 on été retransmis dans la nuit du 28 au 29 février, décalage horaire oblige. La cérémonie des Oscars se déroule quelques semaines après celle des Golden Globes, qui est considérée comme « l’antichambre des Oscars ». En effet, les comédiens récompensés lors des Golden Globes ont de fortes chances de recevoir des prix aux Oscars.

Découvrez le palmarès complet des Oscars 2016.

C’est la nuit dernière que se déroulait la 88e cérémonie des Oscars à Los Angeles. Découvrez qui est reparti avec sa petite statuette avec le palmarès complet de la cérémonie.

Comme chaque année, cette cérémonie des Oscars était très attendue. Chacun avait ses pronostics, ses favoris, et nous avons enfin pu découvrir le palmarès de cette année. Mais ce que nous attendions par dessus tout, c’était de connaitre l’issue de la nomination de Leonardo DiCaprio, qu’on attend de voir récompensé depuis des années. A-t-il enfin eu droit à sa statuette ?

La réponse tout de suite dans le palmarès complet de cette 88ème cérémonie des Oscars :

Meilleur film : Spotlight de Tom McCarthy.

Meilleur réalisateur : Alejandro Gonzalez Iñarritu pour The Revenant.

Meilleur acteur : Leonardo DiCaprio dans The Revenant.

Meilleure actrice : Brie Larson dans Room.

Meilleur acteur dans un second rôle : Mark Rylance pour Le Pont des espions.

Meilleure actrice dans un second rôle : Alicia Vikander dans The Danish Girl.

Meilleur scénario original : Josh Singer et Tom McCarthy pour Spotlight.

Meilleur scénario adapté : Charles Randolph et Adam McKay pour The Big Short : le casse du siècle.

Meilleur film étranger : Le Fils de Saul de László Nemes (Hongrie).

Meilleur film d’animation : Vice-versa de Pete Docter et Jonas Rivera.

Meilleur documentaire : Amy de Asif Kapadia.

Meilleure photographie : Emmanuel Lubezki pour The Revenant.

Meilleur montage : Margaret Sixel pour Mad Max: Fury Road.

Meilleurs décors : Colin Gibson et Lisa Thompson pour Mad Max: Fury Road.

Meilleure création de costumes : Jenny Beavan pour Mad Max: Fury Road.

Meilleurs maquillages et coiffures : Lesley Vanderwalt, Elka Wardega et Damian Martin pour Mad Max: Fury Road.

Meilleur montage sonore : Mark A. Mangini et David White pour Mad Max: Fury Road.

Meilleur mixage de son : Chris Jenkins, Gregg Rudloff et Ben Osmo pour Mad Max: Fury Road.

Meilleurs effets visuels : Mark Williams Ardington, Sara Bennett, Paul Norris, Andrew Whitehurst pour Ex Machina.

Meilleure chanson originale : Jimmy Napes et Sam Smith pour Writing’s on the Wall dans 007 Spectre.

Meilleure musique de film : Ennio Morricone pour Les Huit Salopards.

Meilleur court métrage de fiction : Stutterer, de Serena Armitage et Benjamin Cleary.

Meilleur court métrage d’animation : Bear Story de Pato Escala Pierart et Gabriel Osorio Vargas.

Meilleur court métrage documentaire : A Girl in the River : The Price of Forgiveness de Sharmeen Obaid-Chinoy.

C’est donc une grande victoire pour notre très cher Leo qui a pu enfin rejoindre le rang des acteurs Oscarisés. C’était pas trop tôt.

Juste un peu déçu que Star Wars VII n’ait pas reçu un Oscar comme vu que Mad Max a quasiment tout raflé mais bon.

Source: Oscars 2016 : Le palmarès complet de la cérémonie

Trois films ont remporté le nombre record de 11 Oscars. Il s’agit de Ben-Hur en 1960, Titanic en 1998 etLe Seigneur des anneaux, le retour du roi en 2004. Seuls trois films ont par ailleurs réussi à repartir avec le nombre de trophées que de nominations : Gigi en 1959 (9 Oscars), Le Dernier Empereur en 1988 (9 Oscars) et une fois encore Le Seigneur des anneaux, Le Retour du roi en 2004 (11 Oscars). Les plus récompensés en tant qu’acteur sont Katharine Hepburn avec 4 Oscars de la meilleure actrice, Daniel Day-Lewis avec 3 Oscars du meilleur acteur et Jack Nicholson avec également 3 Oscars, mais dans deux catégories différentes : meilleur acteur et meilleur acteur dans un second rôle. Ce dernier détient également le record de 13 nominations pour un acteur, tandis que Meryl Streep a la plus grand nombre de sélections dans la catégorie meilleure actrice avec 15 nominations. Côté réalisateur, c’est John Ford qui demeure à ce jour le réalisateur le plus récompensé dans la catégorie meilleur réalisateur avec 4 statuettes. Enfin, le record absolu revient à Walt Disney avec 22 récompenses dans des catégories en compétition et 4 Oscars d’honneur.

Et aussi sur Linternaute.com Les stars oubliées des Oscars

Comme Stanley Kubrick et Leonardo DiCaprio, elles ont cru plus d’une fois remporter la précieuse statuette, mais sont toujours reparties bredouille.

La recette pour gagner un Oscar

Un héros handicapé, des costumes d’époque, une longue durée, plusieurs nominations, une interdiction aux mineurs… Voici les valeurs sûres pour remporter la précieuse statuette.

Source: Oscars 2016 gagnants : Leonardo DiCaprio Meilleur acteur pour The Revenant (Palmarès complet)

César 2016 : le palmarès complet

AFFICHE OFFICIELLE 2016.indd

Césars 2016 : le palmarès complet

Le Festival de Cannes 2015 est très largement représenté parmi les lauréats, avec une majorité de prix remis à des films révélés dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. Si Philippe Faucon a raté la nomination comme meilleur réalisateur, cela ne l’a pas empêché de recevoir un très mérité César du meilleur long-métrage, auxquels s’ajoutent les trophées de l’adaptation et de l’espoir féminin pour Zita Hanrot. Il est le onzième à faire le doublé avec le Prix Louis-Delluc. Quatre César encore pour Mustang de Deniz Gamze Egüven ; premier film, scénario (co-écrit avec Alice Winocour, réalisatrice de Maryland, absent des citations), musique et montage. Premier César, enfin, pour Arnaud Desplechin après onze citations non transformées avant la cérémonie de ce soir, récompensé du prestigieux prix du meilleur réalisateur, seul prix pour Trois souvenirs de ma jeunesse malgré onze nominations. Au total, sept films de la Quinzaine avaient obtenu des citations, dont un court-métrage.

La sélection officielle n’est pas oubliée via Vincent Lindon, enfin primé pour dans La Loi du marché (5 défaites avant la victoire, tout comme Leonardo di Caprio aux prochains oscars :)après le prix à Cannes et via le film d’ouverture La Tête haute d’Emmanuelle Bercot, récompensé à deux reprises pour ses acteurs, le débutant Rod Paradot et Benoît Magimel qui surprend en battant l’ultra favori Michel Fau pour Marguerite, primé tout de même quatre fois (comme Mustang) avec le deuxième César de Catherine Frot, près de quinze ans après le premier en second rôle et les prix techniques attendus (décors, costumes, son). Les deux films primés dans la case animation sont, côté longs, l’immonde Le Petit Prince révélé hors-compétition et côté courts, Le Repas dominical, en lice pour la Palme d’or. Enfin, belle surprise, méritée, avec le seul autre prix pour un film de la compétition long-métrage attribué à Christophe Offenstein pour Valley of Love de Guillaume Nicloux.

César du meilleur espoir féminin pour Je vais bien, ne t’en fais pas, Mélanie Laurent est à nouveau récompensée pour son documentaire écolo et citoyen, Demain. Alejandro Gonzalez Inarritu est primé pour la première fois avec Birdman, oscar du meilleur film l’an dernier. Et The Revenant l’an prochain ?

Aucune récompense pour Dheepan (oh, dommage…), marquant la première fois depuis Un héros très discret qu’un film de Jacques Audiard repart totalement bredouille. Un seul autre film nominé dans la catégorie du meilleur film n’obtient aucun César : Mon Roi de Maïwenn, lui aussi présentéen compétition à Cannes. La danoise Sidse Babett Knudsen succède à l’américaine Kirsten Stewart dans la catégorie du second rôle, espérons que cela nous permettra de la revoir régulièrement dans des productions françaises. Enfin, jolie surprise dans la catégorie de la photo avec la victoire de Christophe Offenstein (co-réalisateur au passage de Comment c’est loin avec Orelsan) pour Valley of love, d’autant plus ianttendue que le film n’était autrement nommé que pour son duo de vedettes Depardieu/Huppert.

Palmarès complet :

  • Meilleur film : Fatima de Philippe Faucon
  • Meilleur réalisateur : Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse
  • Meilleure actrice : Catherine Frot dans Marguerite
  • Meilleur acteur : Vincent Lindon dans La Loi du marché
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Sidse Babett Knudsen dans L’Hermine
  • Meilleur acteur dans un second rôle : Benoît Magimel dans La Tête haute
  • Meilleur scénario original : Mustang – Deniz Gamze Ergüven et Alice Winocour
  • Meilleure adaptation : Fatima – Philippe Faucon, d’après Prière à la lune de Fatima Elayoubi
  • Meilleur film étranger : Birdman d’Alejandro Gonzalez Inarritu (Etats-Unis)
  • Meilleur documentaire : Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent
  • Meilleur premier film : Mustang de Deniz Gamze Ergüven
  • Meilleur long-métrage d’animation : Le Petit Prince de Mark Osborne
  • Meilleur espoir féminin : Zita Hanrot dans Fatima
  • Meilleur espoir masculin : Rod Paradot dans La Tête haute
  • Meilleure musique : Mustang – Warren Ellis
  • Meilleure photo : Valley of Love – Christophe Offenstein
  • Meilleur montage : Mustang – Mathilde Van De Moortel
  • Meilleurs décors : Marguerite – Martin Kurel
  • Meilleurs costumes : Marguerite – Pierre-Jean Larroque
  • Meilleur son : Marguerite – François Musy et Gabriel Hafner
  • Meilleur court-métrage : La Contre-allée de Cécile Ducrocq
  • Meilleur court-métrage d’animation : Le Repas dominical de Céline Devaux

César d’honneur : Michael Douglas

Source: César 2016 : le palmarès complet

Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet

VIDEO. Victoires de la musique: Le palmarès complet


MUSIQUE Voici les artistes récompensés au Zénith de Paris lors de la 31e édition de la cérémonie…
Une 31e édition particulièrement éclectique. Les douze trophées des Victoires de la musique, désormaisen forme de «V» de cristal, ont été attribuées au cours de cette soirée censée résumer, en trois heures, l’actualité musicale de l’année écoulée.

La cérémonie musicale, marquée par des hommages à William Sheller, qui s’est installé au piano, et à Michel Delpech, décédé au début de l’année, a aussi été l’occasion pour la nouvelle ministre de la Culture, Audrey Azoulay, d’effectuer l’une de ses premières sorties officielles à la rencontre des artistes.

Voici le palmarès complet:

>> A lire aussi: Les Victoires de la Musique, ce sont aussi des défaites

Vianney

La consécration pour le chanteur du tube Pas là, qui avait aussi eu l’honneur d’ouvrir la cérémonie en reprenant Quand j’étais chanteur de Michel Delpech. Sans y toucher, avec son allure de premier de la classe, ce débutant qui n’a découvert la scène qu’au printemps 2014 a vite appris à faire réagir les salles. Avec une simple guitare et une voix puissante.

Yael Naim

Après Christine and the Queens l’an dernier, la Franco-Israélienne a raflé l’un des trophées les plus prestigieux distribués sur la scène du Zénith de Paris, qu’elle avait déjà obtenu en 2011. Une récompense qu’elle doit à son très bel album «Older» sorti l’an dernier et enregistré comme d’habitude avec son compagnon David Donatien.

En coulisses avec Yael Naim

«Cette Victoire est un peu masculine», a-t-elle glissé en allusion à son partenaire. Elle a aussi remercié «ce merveilleux pays qui m’a accueilli il y a plus de quinze ans» et souhaité qu’«on (reste) tous ouverts à l’autre».

Album révélation

Chambre 12, de Louane

Un an après avoir raflé un César pour son rôle dans la comédie familiale «La famille Bélier», Louane a décroché un nouveau trophée avec son premier album «Chambre 12», le disque le plus vendu en France en 2015 (plus de 800.000 exemplaires). «Je crois que je viens de vivre les trois plus belles années de ma vie», a souligné l’ex-pensionnaire de The Voice.

Hyphen Hyphen

«Je pense qu’on va atterrir dans deux ou trois jours. On adorait tellement nos concurrents, tout le monde le méritait. On vient de la scène, on a fait plus de 250 dates avant d’avoir ce trophée. On fait tout pour être les plus beaux et les plus sincères sur scène. Les festivals nous attendent», a déclaré sa chanteuse Santa.

De l’amour, de Johnny Hallyday

C’est la 10e Victoire de la musique de Johnny (le record de 12 trophées est détenu par Alain Bashung), qui vient récompenser son 50e album. «Je suis très fier, je me suis vraiment investi dans cet album, sûrement le plus intime de ma carrière», a confié le chanteur de 72 ans au sujet de cet album composé par Yodelice et qui contient le morceau Un dimanche de janvier qui salue la marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris.

Mandarine, des Innocents

Déjà récompensé à trois reprises entre 1993 et 1997, le groupe a décroché la Victoire de l’album rock, pour son retour après quinze ans de silence. Désormais réduit à un duo (JP Nataf et Jean-Christophe Urbain), les «Fous à lier» ont été préférés à Lou Doillon et Rover: «C’est chouette de se dire qu’avec nos vieilles armes on peut encore concurrencer la musique du moment», se sont-ils réjouis.

  • Album de musiques urbaines

Feu, de Nekfeu

«J’ai commencé le rap parce que j’étais fan de mes potes et que c’était un délire de bande, a confié Nekfeu en coulisses. Le jour où c’est plus un truc de potes et où on sera tous mariés, je pense que le rap me plaira plus trop.»

>> A lire aussi: Nekfeu: «Avec «Feu», j’ai voulu faire un album sincère»

  • Album de musiques du monde

Homeland, de Hindi Zahra

  • Album de musiques électroniques ou dance

The Wanderings of the Avener, de The Avener

Une Victoire pour le DJ, qui a connu un joli succès en festivals en relookant les chansons des autres. Sa relecture d’un blues de l’Australienne Phoebee Killder « Fades Out Lines », qu’il a joué sur la scène, a été l’un des cartons de l’an dernier.

«C’est un moment d’accomplissement et d’anxiété puisque j’ai envie de faire mieux et de proposer de la nouvelle musique (…). Je me sens entre deux âges, entre la mélancolie acoustique et cette énergie électronique.»

Sapés comme jamais, de Maître Gims (paroles de Maître Gims, musique de Maître Gims et Renaud Rebillaud)

  • Spectacle musical/Tournée/Concert

Christine and The Queens

>> A lire aussi: Et deux trophées de plus pour Christine and the Queens

Source: VIDEO. Victoires de la musique: Le palmarès complet

 

Découvrez le palmarès complet des « Victoires de la Musique »


Voici la liste des gagnants de la 31ème cérémonie des Victoires de la Musique diffusée sur France 2 ce vendredi soir.

Christine and the Queens a encore fait sensation hier soir en remportant deux trophées lors de la 31ème cérémonie des Victoires de la Musique, ceux du meilleur vidéoclip et du meilleur spectacle. Vianney et Yaël Naïm ont été élus meilleurs artistes solos de l’année alors que Johnny Hallyday et Louane ont également été récompensés pour leur travail. William Sheller est reparti avec une Victoire d’honneur et un hommage a été rendu à Michel Delpech. C’est Vianney qui s’en est chargé en ouvrant la cérémonie avec la reprise de « Quand j’étais chanteur ».

Le palmarès des « Victoires de la Musique » :

 

Artiste féminine de l’année : Yaël Naïm

Artiste masculin de l’année : Vianney

Album révélation : « Chambre 12 » de Louane

Révélation scène : Hyphen Hyphen

Chanson de l’année : « Sapé comme jamais », de Maitre Gims

Meilleur album de chansons : « De l’amour », de Johnny Hallyday

Meilleur album rock : « Mandarine », des Innocents

Meilleur album de musiques du monde : « Homeland », de Hindi Zarha

Meilleur album de musiques électroniques : « The wanderings of the Avener », de The Avener

Meilleur album de musiques urbaines : « Feu », de Nekfeu

Meilleur vidéoclip : « Christine », de Christine and the Queens

Meilleur spectacle : La tournée des Zéniths de Christine and the Queens

Victoire d’honneur : William Sheller


Source: Découvrez le palmarès complet des « Victoires de la Musique »

 

Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet


Les 31èmes Victoires de la Musique ont livré leurs résultats hier soir, vendredi 12 février 2016, au Zénith de Paris. Artiste féminine de l’année, artiste masculin de l’année ou encore révélation scène… Découvrez le palmarès 2016.

Ce vendredi 12 février 2016, le Zénith de Paris accueillait les 31èmes Victoires de la Musique. Et une fois encore, la nouvelle génération a brillé.

Christine and The Queens a ainsi remporté deux trophées; celui du meilleur vidéo clip et celui du meilleur concert.

De son côté, Vianney a été désigné artiste masculin de l’année face notamment à Dominique A.

Louane, quant à elle, a reçu la victoire de l’album révélation grâce à son opus « Chambre 12 ».

Découvrez le palmarès 2016 au complet :

  • Artiste masculin : Vianney
  • Artiste féminine : Yael Naim
  • Album Révélation : « Chambre 12 » de Louane
  • Révélation Scène : Hyphen Hyphen
  • Album de chansons : « De l’Amour » de Johnny Hallyday
  • Album Rock : « Mandarine » by Les Innocents
  • Album de musiques électroniques ou dance : « The Wanderings of the Avener » de The Avener
  • Album de musiques du monde : « Homeland » de Hindi Zahra
  • Album de musiques urbaines : « Feu » de Nekfeu
  • Chanson Originale : « Sapés comme jamais » de Maître Gims
  • Spectacle musical/tournée/concert : Christine And The Queens (Production : Corida)
  • Vidéo-Clip : « Christine » de Christine and the Queens

Source: Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet

Disney Movie Slate 2015 – 2019

Le programme complet et chargé des prochains films Disney sur la période 2015 à 2019.
/
Complete and heavy schedule about next Disney movies from 2015 to 2019 period.

Constant Collectible

During the announcement at CinemaCon ’15 which is happening now in Las Vegas Disney took the stage to announce their upcoming movie slate through 2017, but with previous announcements we have a list of films set to be released through 2019.  Now that Disney Animation, DreamWorks, Marvel, Pixar and LucasArts are all under the same roof it is amazing to see this impressive slate of movies distributed from one company.

The movie slate will begin with the cinematic release of Marvels-Avengers: Age of Ultron

  • Avengers: Age of Ultron – 5/1/15
  • Tomorrowland – 5/22/15
  • Inside Out – 6/19/15
  • Ant-Man – 7/17/15
  • Bridge of Spies – 10/16/15
  • The Good Dinosaur – 11/25/15
  • Star Wars: The Force Awakens – 12/18/15
  • The Finest Hours – 1/29/16
  • Zootopia – 3/4/16
  • The Jungle Book – 4/15/16
  • Captain America: Civil War – 5/6/16
  • Alice Through the Looking Glass – 5/27/16
  • Finding Dory – 6/17/16
  • The BFG – 7/1/16
  • Pete’s…

Voir l’article original 137 mots de plus