Victoires de la musique classique : le palmarès 2016

Claire Chazal et Frédéric Lodéon lors des Victoires de la musique classique à Toulouse, le 24 février 2016.

Victoires de la musique classique : le palmarès 2016


Les Victoires de la musique classique ont élu mercredi soir la jeune virtuose de la trompette Lucienne Renaudin Vary, 17 ans et la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, comme « Révélations », lors du concert géant diffusé de Toulouse sur France 3 et France Musique. Le jury professionnel et le public ont salué le parcours atypique de Lucienne Renaudin Vary, celui d’une fille dans le monde plutôt masculin de la trompette. La Victoire « Révélation lyrique » a été décernée à la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, jeune étoile montante qu’on a vue à Paris au théâtre du Châtelet dans la comédie musicale « Les Parapluies de Cherbourg ». 

Le compositeur Philippe Hersant, déjà récompensé en 2005 et 2010, a été désigné « compositeur de l’année » pour le « Cantique des trois enfants dans la fournaise », une commande de Radio France. Le prix de l’enregistrement de l’année a distingué le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan pour « Daphnis et Chloé » et « La valse » de Ravel.

Le palmarès complet :

• Elsa Dreisig : Révélation Artiste Lyrique

• Bertrand Chamayou : Soliste Instrumental de l’année

• Lucienne Renaudin Vary : Révélation Soliste Instrumental

• Philippe Hersant : Compositeur de l’année

• Karine Deshayes : Artiste Lyrique de l’année

• Le choeur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris : Prix de l’enregistrement

• Menahem Pressler : Victoire d’honneur

Source: Victoires de la musique classique : le palmarès 2016

CULTURE Retrouvez le palmarès des Victoires de la musique classique


Les Victoires de la musique classique ont élu mercredi soir la jeune virtuose de la trompette Lucienne Renaudin Vary, 17 ans et la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, «Révélations» lors du concert géant diffusé de Toulouse sur France 3 et France Musique. Le jury professionnel et le public ont salué un parcours atypique, celui d’une fille dans le monde plutôt masculin de la trompette.

Lucienne Renaudin Vary, une révélationLucienne Renaudin Vary, à l’aise dans le classique comme dans le jazz – elle est la seule à avoir remporté le concours des Petites mains symphoniques en classique et en jazz – a débuté au Conservatoire de sa ville natale du Mans en 2007. Il y a trois ans, elle avait bluffé le public en jouant lors de l’hommage rendu au grand trompettiste Maurice André aux Victoires de la musique classique à Bordeaux. Elle a été choisie face à deux autres jeunes talents, la violoniste et violoncelliste Camille Berthollet, 17 ans, et l’altiste Adrien Boisseau, membre du quatuor Ebène.

Lucienne Renaudin Vary interprète Haydn – Victoires 2016

Une franco-danoise, révélation lyriqueLes Victoires, animées par Claire Chazal aux côtés de Frédéric Lodéon, ont décerné la «Révélation lyrique» à la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, jeune étoile montante qu’on a vue à Paris au théâtre du Châtelet dans la comédie musicale «Les Parapluies de Cherbourg».

Elsa DREISIG – Massenet

Compositeur de l’annéeLe compositeur Philippe Hersant, a déjà récompensé en 2005 et 2010, a été désigné «compositeur de l’année» pour le «Cantique des trois enfants dans la fournaise», une commande de Radio France.

Prix de l’enregistrementLe prix de l’enregistrement de l’année a distingué le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan pour «Daphnis et Chloé» et «La valse» de Ravel.

Le pianiste Bertrand Chamayou et la soprano Karine Deshayes distinguésEnfin, les Victoires de la musique classique sont revenues au pianiste Bertrand Chamayou dans la catégorie « soliste instrumentale », et à la soprano Karine Deshayes, dans la catégorique « artiste lyrique ».

Bertrand Chamayou interprète Liszt – Victoires 2016

L’an dernier, l’émission avait réuni 1,5 million de téléspectateurs, soit 200 000 de plus qu’en 2014. Le palmarès avait distingué la soprano à la voix aérienne Sabine Devieilhe et le violoncelliste Edgar Moreau comme artiste de l’année, tandis que les «Révélations» récompensaient le jeune claveciniste Jean Rondeau et le ténor Cyrille Dubois.

Source: CULTURE Retrouvez le palmarès des Victoires de la musique classique

 

 

Le palmarès des Victoires de la musique classique 2016

La chanteuse Karine Deshayes a été récompensée dans la catégorie « artiste lyrique » aux Victoires de la musique classique.

La Halle aux Grains de Toulouse accueillait la cérémonie des Victoires de la musique classique 2016, diffusée en direct sur France 3 et France Musique mercredi 24 février. Au fil d’une soirée animée par Claire Chazal et Frédérice Lodéon, la jeune trompettiste Lucienne Renaudin Vary, 17 ans, et la chanteuse franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, ont été couronnées comme « révélations » de l’année 2016. La chanteuse lyrique s’était notamment distinguée dans la comédie musicale Les Parapluies de Cherbourg au théâtre du Châtelet à Paris.

Déjà récompensé en 2005 et 2010, le compositeur Philippe Hersant a été désigné « compositeur de l’année » pour son Cantique des trois enfants dans la fournaise, une oeuvre réalisée pour Radio France. La mezzo soprane Karine Deshayes a aussi confirmé son statut d’icône de l’opéra en étant nommée « artiste lyrique » après une première récompense aux Victoires de la musique classique en 2011.

Le palmarès complet :

– Révélation Artiste Lyrique : Elsa Dreisig

– Soliste Instrumental de l’année : Bertrand Chamayou

– Révélation Soliste Instrumental : Lucienne Renaudin Vary

– Compositeur de l’année : Philippe Hersant

– Artiste Lyrique de l’année : Karine Deshayes

– Prix de l’enregistrement : le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris pour Daphnis et Chloé, La Valse de Maurice Ravel

– Victoire d’honneur : Menahem Pressler

Source: Le palmarès des Victoires de la musique classique 2016

Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet

VIDEO. Victoires de la musique: Le palmarès complet


MUSIQUE Voici les artistes récompensés au Zénith de Paris lors de la 31e édition de la cérémonie…
Une 31e édition particulièrement éclectique. Les douze trophées des Victoires de la musique, désormaisen forme de «V» de cristal, ont été attribuées au cours de cette soirée censée résumer, en trois heures, l’actualité musicale de l’année écoulée.

La cérémonie musicale, marquée par des hommages à William Sheller, qui s’est installé au piano, et à Michel Delpech, décédé au début de l’année, a aussi été l’occasion pour la nouvelle ministre de la Culture, Audrey Azoulay, d’effectuer l’une de ses premières sorties officielles à la rencontre des artistes.

Voici le palmarès complet:

>> A lire aussi: Les Victoires de la Musique, ce sont aussi des défaites

Vianney

La consécration pour le chanteur du tube Pas là, qui avait aussi eu l’honneur d’ouvrir la cérémonie en reprenant Quand j’étais chanteur de Michel Delpech. Sans y toucher, avec son allure de premier de la classe, ce débutant qui n’a découvert la scène qu’au printemps 2014 a vite appris à faire réagir les salles. Avec une simple guitare et une voix puissante.

Yael Naim

Après Christine and the Queens l’an dernier, la Franco-Israélienne a raflé l’un des trophées les plus prestigieux distribués sur la scène du Zénith de Paris, qu’elle avait déjà obtenu en 2011. Une récompense qu’elle doit à son très bel album «Older» sorti l’an dernier et enregistré comme d’habitude avec son compagnon David Donatien.

En coulisses avec Yael Naim

«Cette Victoire est un peu masculine», a-t-elle glissé en allusion à son partenaire. Elle a aussi remercié «ce merveilleux pays qui m’a accueilli il y a plus de quinze ans» et souhaité qu’«on (reste) tous ouverts à l’autre».

Album révélation

Chambre 12, de Louane

Un an après avoir raflé un César pour son rôle dans la comédie familiale «La famille Bélier», Louane a décroché un nouveau trophée avec son premier album «Chambre 12», le disque le plus vendu en France en 2015 (plus de 800.000 exemplaires). «Je crois que je viens de vivre les trois plus belles années de ma vie», a souligné l’ex-pensionnaire de The Voice.

Hyphen Hyphen

«Je pense qu’on va atterrir dans deux ou trois jours. On adorait tellement nos concurrents, tout le monde le méritait. On vient de la scène, on a fait plus de 250 dates avant d’avoir ce trophée. On fait tout pour être les plus beaux et les plus sincères sur scène. Les festivals nous attendent», a déclaré sa chanteuse Santa.

De l’amour, de Johnny Hallyday

C’est la 10e Victoire de la musique de Johnny (le record de 12 trophées est détenu par Alain Bashung), qui vient récompenser son 50e album. «Je suis très fier, je me suis vraiment investi dans cet album, sûrement le plus intime de ma carrière», a confié le chanteur de 72 ans au sujet de cet album composé par Yodelice et qui contient le morceau Un dimanche de janvier qui salue la marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris.

Mandarine, des Innocents

Déjà récompensé à trois reprises entre 1993 et 1997, le groupe a décroché la Victoire de l’album rock, pour son retour après quinze ans de silence. Désormais réduit à un duo (JP Nataf et Jean-Christophe Urbain), les «Fous à lier» ont été préférés à Lou Doillon et Rover: «C’est chouette de se dire qu’avec nos vieilles armes on peut encore concurrencer la musique du moment», se sont-ils réjouis.

  • Album de musiques urbaines

Feu, de Nekfeu

«J’ai commencé le rap parce que j’étais fan de mes potes et que c’était un délire de bande, a confié Nekfeu en coulisses. Le jour où c’est plus un truc de potes et où on sera tous mariés, je pense que le rap me plaira plus trop.»

>> A lire aussi: Nekfeu: «Avec «Feu», j’ai voulu faire un album sincère»

  • Album de musiques du monde

Homeland, de Hindi Zahra

  • Album de musiques électroniques ou dance

The Wanderings of the Avener, de The Avener

Une Victoire pour le DJ, qui a connu un joli succès en festivals en relookant les chansons des autres. Sa relecture d’un blues de l’Australienne Phoebee Killder « Fades Out Lines », qu’il a joué sur la scène, a été l’un des cartons de l’an dernier.

«C’est un moment d’accomplissement et d’anxiété puisque j’ai envie de faire mieux et de proposer de la nouvelle musique (…). Je me sens entre deux âges, entre la mélancolie acoustique et cette énergie électronique.»

Sapés comme jamais, de Maître Gims (paroles de Maître Gims, musique de Maître Gims et Renaud Rebillaud)

  • Spectacle musical/Tournée/Concert

Christine and The Queens

>> A lire aussi: Et deux trophées de plus pour Christine and the Queens

Source: VIDEO. Victoires de la musique: Le palmarès complet

 

Découvrez le palmarès complet des « Victoires de la Musique »


Voici la liste des gagnants de la 31ème cérémonie des Victoires de la Musique diffusée sur France 2 ce vendredi soir.

Christine and the Queens a encore fait sensation hier soir en remportant deux trophées lors de la 31ème cérémonie des Victoires de la Musique, ceux du meilleur vidéoclip et du meilleur spectacle. Vianney et Yaël Naïm ont été élus meilleurs artistes solos de l’année alors que Johnny Hallyday et Louane ont également été récompensés pour leur travail. William Sheller est reparti avec une Victoire d’honneur et un hommage a été rendu à Michel Delpech. C’est Vianney qui s’en est chargé en ouvrant la cérémonie avec la reprise de « Quand j’étais chanteur ».

Le palmarès des « Victoires de la Musique » :

 

Artiste féminine de l’année : Yaël Naïm

Artiste masculin de l’année : Vianney

Album révélation : « Chambre 12 » de Louane

Révélation scène : Hyphen Hyphen

Chanson de l’année : « Sapé comme jamais », de Maitre Gims

Meilleur album de chansons : « De l’amour », de Johnny Hallyday

Meilleur album rock : « Mandarine », des Innocents

Meilleur album de musiques du monde : « Homeland », de Hindi Zarha

Meilleur album de musiques électroniques : « The wanderings of the Avener », de The Avener

Meilleur album de musiques urbaines : « Feu », de Nekfeu

Meilleur vidéoclip : « Christine », de Christine and the Queens

Meilleur spectacle : La tournée des Zéniths de Christine and the Queens

Victoire d’honneur : William Sheller


Source: Découvrez le palmarès complet des « Victoires de la Musique »

 

Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet


Les 31èmes Victoires de la Musique ont livré leurs résultats hier soir, vendredi 12 février 2016, au Zénith de Paris. Artiste féminine de l’année, artiste masculin de l’année ou encore révélation scène… Découvrez le palmarès 2016.

Ce vendredi 12 février 2016, le Zénith de Paris accueillait les 31èmes Victoires de la Musique. Et une fois encore, la nouvelle génération a brillé.

Christine and The Queens a ainsi remporté deux trophées; celui du meilleur vidéo clip et celui du meilleur concert.

De son côté, Vianney a été désigné artiste masculin de l’année face notamment à Dominique A.

Louane, quant à elle, a reçu la victoire de l’album révélation grâce à son opus « Chambre 12 ».

Découvrez le palmarès 2016 au complet :

  • Artiste masculin : Vianney
  • Artiste féminine : Yael Naim
  • Album Révélation : « Chambre 12 » de Louane
  • Révélation Scène : Hyphen Hyphen
  • Album de chansons : « De l’Amour » de Johnny Hallyday
  • Album Rock : « Mandarine » by Les Innocents
  • Album de musiques électroniques ou dance : « The Wanderings of the Avener » de The Avener
  • Album de musiques du monde : « Homeland » de Hindi Zahra
  • Album de musiques urbaines : « Feu » de Nekfeu
  • Chanson Originale : « Sapés comme jamais » de Maître Gims
  • Spectacle musical/tournée/concert : Christine And The Queens (Production : Corida)
  • Vidéo-Clip : « Christine » de Christine and the Queens

Source: Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet