Night view from Pont Neuf 2016 #paris #night #citylights #streetphotography #iphone — gaelic photographies

Night view from Pont Neuf 2016 #paris #night #citylights #streetphotography #iphone via Instagram @gaelic69 – http://bit.ly/2i9jPFJ

via Night view from Pont Neuf 2016 #paris #night #citylights #streetphotography #iphone — gaelic photographies

Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet

VIDEO. Victoires de la musique: Le palmarès complet


MUSIQUE Voici les artistes récompensés au Zénith de Paris lors de la 31e édition de la cérémonie…
Une 31e édition particulièrement éclectique. Les douze trophées des Victoires de la musique, désormaisen forme de «V» de cristal, ont été attribuées au cours de cette soirée censée résumer, en trois heures, l’actualité musicale de l’année écoulée.

La cérémonie musicale, marquée par des hommages à William Sheller, qui s’est installé au piano, et à Michel Delpech, décédé au début de l’année, a aussi été l’occasion pour la nouvelle ministre de la Culture, Audrey Azoulay, d’effectuer l’une de ses premières sorties officielles à la rencontre des artistes.

Voici le palmarès complet:

>> A lire aussi: Les Victoires de la Musique, ce sont aussi des défaites

Vianney

La consécration pour le chanteur du tube Pas là, qui avait aussi eu l’honneur d’ouvrir la cérémonie en reprenant Quand j’étais chanteur de Michel Delpech. Sans y toucher, avec son allure de premier de la classe, ce débutant qui n’a découvert la scène qu’au printemps 2014 a vite appris à faire réagir les salles. Avec une simple guitare et une voix puissante.

Yael Naim

Après Christine and the Queens l’an dernier, la Franco-Israélienne a raflé l’un des trophées les plus prestigieux distribués sur la scène du Zénith de Paris, qu’elle avait déjà obtenu en 2011. Une récompense qu’elle doit à son très bel album «Older» sorti l’an dernier et enregistré comme d’habitude avec son compagnon David Donatien.

En coulisses avec Yael Naim

«Cette Victoire est un peu masculine», a-t-elle glissé en allusion à son partenaire. Elle a aussi remercié «ce merveilleux pays qui m’a accueilli il y a plus de quinze ans» et souhaité qu’«on (reste) tous ouverts à l’autre».

Album révélation

Chambre 12, de Louane

Un an après avoir raflé un César pour son rôle dans la comédie familiale «La famille Bélier», Louane a décroché un nouveau trophée avec son premier album «Chambre 12», le disque le plus vendu en France en 2015 (plus de 800.000 exemplaires). «Je crois que je viens de vivre les trois plus belles années de ma vie», a souligné l’ex-pensionnaire de The Voice.

Hyphen Hyphen

«Je pense qu’on va atterrir dans deux ou trois jours. On adorait tellement nos concurrents, tout le monde le méritait. On vient de la scène, on a fait plus de 250 dates avant d’avoir ce trophée. On fait tout pour être les plus beaux et les plus sincères sur scène. Les festivals nous attendent», a déclaré sa chanteuse Santa.

De l’amour, de Johnny Hallyday

C’est la 10e Victoire de la musique de Johnny (le record de 12 trophées est détenu par Alain Bashung), qui vient récompenser son 50e album. «Je suis très fier, je me suis vraiment investi dans cet album, sûrement le plus intime de ma carrière», a confié le chanteur de 72 ans au sujet de cet album composé par Yodelice et qui contient le morceau Un dimanche de janvier qui salue la marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris.

Mandarine, des Innocents

Déjà récompensé à trois reprises entre 1993 et 1997, le groupe a décroché la Victoire de l’album rock, pour son retour après quinze ans de silence. Désormais réduit à un duo (JP Nataf et Jean-Christophe Urbain), les «Fous à lier» ont été préférés à Lou Doillon et Rover: «C’est chouette de se dire qu’avec nos vieilles armes on peut encore concurrencer la musique du moment», se sont-ils réjouis.

  • Album de musiques urbaines

Feu, de Nekfeu

«J’ai commencé le rap parce que j’étais fan de mes potes et que c’était un délire de bande, a confié Nekfeu en coulisses. Le jour où c’est plus un truc de potes et où on sera tous mariés, je pense que le rap me plaira plus trop.»

>> A lire aussi: Nekfeu: «Avec «Feu», j’ai voulu faire un album sincère»

  • Album de musiques du monde

Homeland, de Hindi Zahra

  • Album de musiques électroniques ou dance

The Wanderings of the Avener, de The Avener

Une Victoire pour le DJ, qui a connu un joli succès en festivals en relookant les chansons des autres. Sa relecture d’un blues de l’Australienne Phoebee Killder « Fades Out Lines », qu’il a joué sur la scène, a été l’un des cartons de l’an dernier.

«C’est un moment d’accomplissement et d’anxiété puisque j’ai envie de faire mieux et de proposer de la nouvelle musique (…). Je me sens entre deux âges, entre la mélancolie acoustique et cette énergie électronique.»

Sapés comme jamais, de Maître Gims (paroles de Maître Gims, musique de Maître Gims et Renaud Rebillaud)

  • Spectacle musical/Tournée/Concert

Christine and The Queens

>> A lire aussi: Et deux trophées de plus pour Christine and the Queens

Source: VIDEO. Victoires de la musique: Le palmarès complet

 

Découvrez le palmarès complet des « Victoires de la Musique »


Voici la liste des gagnants de la 31ème cérémonie des Victoires de la Musique diffusée sur France 2 ce vendredi soir.

Christine and the Queens a encore fait sensation hier soir en remportant deux trophées lors de la 31ème cérémonie des Victoires de la Musique, ceux du meilleur vidéoclip et du meilleur spectacle. Vianney et Yaël Naïm ont été élus meilleurs artistes solos de l’année alors que Johnny Hallyday et Louane ont également été récompensés pour leur travail. William Sheller est reparti avec une Victoire d’honneur et un hommage a été rendu à Michel Delpech. C’est Vianney qui s’en est chargé en ouvrant la cérémonie avec la reprise de « Quand j’étais chanteur ».

Le palmarès des « Victoires de la Musique » :

 

Artiste féminine de l’année : Yaël Naïm

Artiste masculin de l’année : Vianney

Album révélation : « Chambre 12 » de Louane

Révélation scène : Hyphen Hyphen

Chanson de l’année : « Sapé comme jamais », de Maitre Gims

Meilleur album de chansons : « De l’amour », de Johnny Hallyday

Meilleur album rock : « Mandarine », des Innocents

Meilleur album de musiques du monde : « Homeland », de Hindi Zarha

Meilleur album de musiques électroniques : « The wanderings of the Avener », de The Avener

Meilleur album de musiques urbaines : « Feu », de Nekfeu

Meilleur vidéoclip : « Christine », de Christine and the Queens

Meilleur spectacle : La tournée des Zéniths de Christine and the Queens

Victoire d’honneur : William Sheller


Source: Découvrez le palmarès complet des « Victoires de la Musique »

 

Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet


Les 31èmes Victoires de la Musique ont livré leurs résultats hier soir, vendredi 12 février 2016, au Zénith de Paris. Artiste féminine de l’année, artiste masculin de l’année ou encore révélation scène… Découvrez le palmarès 2016.

Ce vendredi 12 février 2016, le Zénith de Paris accueillait les 31èmes Victoires de la Musique. Et une fois encore, la nouvelle génération a brillé.

Christine and The Queens a ainsi remporté deux trophées; celui du meilleur vidéo clip et celui du meilleur concert.

De son côté, Vianney a été désigné artiste masculin de l’année face notamment à Dominique A.

Louane, quant à elle, a reçu la victoire de l’album révélation grâce à son opus « Chambre 12 ».

Découvrez le palmarès 2016 au complet :

  • Artiste masculin : Vianney
  • Artiste féminine : Yael Naim
  • Album Révélation : « Chambre 12 » de Louane
  • Révélation Scène : Hyphen Hyphen
  • Album de chansons : « De l’Amour » de Johnny Hallyday
  • Album Rock : « Mandarine » by Les Innocents
  • Album de musiques électroniques ou dance : « The Wanderings of the Avener » de The Avener
  • Album de musiques du monde : « Homeland » de Hindi Zahra
  • Album de musiques urbaines : « Feu » de Nekfeu
  • Chanson Originale : « Sapés comme jamais » de Maître Gims
  • Spectacle musical/tournée/concert : Christine And The Queens (Production : Corida)
  • Vidéo-Clip : « Christine » de Christine and the Queens

Source: Victoires de la musique 2016 : le Palmarès au complet

The 25 most romantic cities in the world – From Paris to Prague, via Budapest

Hundreds of locations worldwide were narrowed down based on the most breathtaking views, first date venues and popularity for couples

 

Côté francophone donc Paris est la ville la plus romantique du monde selon « The Independent » et j’en suis pas peu fier personnellement. On trouve aussi Montréal, très heureux aussi car j’adore le Québec, Marrakech est aussi présent dans ce classement.

A noter que Bruges en Belgique côté Flamand est aussi dans le classement.

Tous les continents sont représentés.

 

Paris, Sydney and Venice are the most romantic cities in the world, according to WeLoveDates.com.

All continents are represented in this ranking.

The online dating website looked at hundreds of locations worldwide and narrowed them down based on the most breathtaking views, first date venues, romantic history, marriage rate and how popular a romantic holiday destination they were for couples.

Here are the 25 most romantic cities in the world from ‘The Independent’ :

http://www.independent.co.uk/travel/news-and-advice/the-25-most-romantic-cities-in-the-world-a6848621.html#gallery

1- Paris, France

2- Sydney, Australia

3-Venice, Italy

4-Kyoto, Japan

5-Bruges, Belgium

6-Buenos Aires, Argentina

7-Budapest, Hungary

8-Dubrovnik, Croatia

9-Florence, Italy

10-Prague, Czech Republic

11-Montréal, Canada (Québec)

12-Lisbon, Portugal

13-Wellington, New-Zealand

14-Bath, England

15-San Sebastian, Spain

16-Edinburgh, Scotland

17-New York City, USA (New York)

18-Jaipur, India

19-Charleston, USA (South Carolina)

20-Marrakesh, Morocco

21-Cape Town, South Africa

22-Los Angeles, USA (California)

23-Melbourne, Australia

24-Dublin, Ireland

25-San Diego, USA (California)

Source : The Independent  http://www.independent.co.uk/travel/news-and-advice/the-25-most-romantic-cities-in-the-world-a6848621.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attentats de Paris : qui est Charaffe al Mouadan, djihadiste tué en Syrie ? / IS leader linked to Paris attacks ‘mastermind’ killed in Syria

Attentats de Paris : qui est Charaffe al Mouadan, djihadiste tué en Syrie ? / IS leader linked to Paris attacks ‘mastermind’ killed in Syria

Attentats de Paris : qui est Charaffe al Mouadan, djihadiste tué en Syrie ?

Il est suspecté d’avoir été en lien avec les auteurs de la tuerie la plus meurtrière du 13 novembre. Charaffe al Mouadan, un combattant du groupe Etat islamique, a été tué en Syrie dans des frappes de la coalition internationale, a affirmé mardi le colonel américain Steve Warren, porte-parole de la coalition anti-Etat islamique. Sa mort a été confirmée par l’Etat islamique. Le jeune homme, âgé de 27 ans, était un ami de Samy Amimour, l’un des kamikazes du Bataclan. Surnommé Abu Souleymane, il était « lié directement » au djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, instigateur présumé des attentats de Paris. Selon les autorités américaines, Charaffe Al Mouadan « préparait activement d’autres attaques ».

Un projet de départ avorté. Le nom de Charaffe al Mouadan, ce Français qui a grandi en Seine-Saint-Denis, apparaît dans les radars des services de renseignements en mars 2012. Cette année-là, en compagnie de Samy Amimour et d’un autre jeune radicalisé, Samir Bouabout, il s’essaie aux tirs sportifs dans un club de la police à Paris. Parallèlement à cette activité exercée en toute légalité, le trio se radicalise sur Internet, et prépare son départ au Yémen ou en Afghanistan, via la Somalie. Les trois individus s’étaient équipés de matériel paramilitaire, et avait contracté un prêt à la consommation de 20.000 euros, selon une source proche du dossier.

Mais leur projet échoue, faute d’expérience et de contacts. Peu après, les trois amis, qui ont passé leur jeunesse à Drancy, sont arrêtés en octobre 2012. Aux enquêteurs, Charaffe al Mouadan avait affirmé avoir abandonné tout projet de départ en zone de djihad et avait reconnu un bref séjour au Maroc avec Samir Bouabout. Mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste », le trio est laissé libre sous contrôle judiciaire. Mais les trois hommes rejoignent les rangs de l’Etat islamique, un an plus tard.

Il viole son contrôle judiciaire pour partir en Syrie. En août 2013, Charaffe al Mouadan viole en effet son contrôle judiciaire et quitte la France, direction la Syrie. Il est rejoint un mois plus tard par Samy Amimour et Samir Bouabout. Là-bas, Charaffe al Mouadan se lie d’amitié avec d’autre djihadistes, dont Omar Ismaïl Mostefaï, un autre kamikaze du Bataclan. Le jeune Drancéen prend alors le nom d’Abu Souleymane.

Un nom qui interpellera plus tard les enquêteurs lorsqu’ils ont auditionné les victimes du Bataclan. Selon un otage, l’un des terroristes a demandé à son complice s’il « comptait appeler Souleymane », rapporte Le Parisien. Aujourd’hui, Charaffe al Mouadan est suspecté d’avoir été en lien avec Abdelhamid Abaaoud, le chef d’orchestre présumé des attentats de Paris. Les autorités américaines estiment qu’il préparait activement des attaques contre l’occident. Il a été tué d’une frappe de missile le 24 décembre. Et compte désormais parmi dix autres responsables de Daech tués ce mois-ci.

Source: Europe 1
http://www.europe1.fr/faits-divers/attentats-de-paris-qui-est-charaffe-al-mouadan-djihadiste-tue-en-syrie-2642391

/

IS leader linked to Paris attacks ‘mastermind’ killed in Syria

Washington (AFP) – An Islamic State leader with « direct » ties to the alleged mastermind of the Paris attacks was among 10 of the group’s higher-ups killed in Syria and Iraq this month, the Pentagon said Tuesday.

The US military says such strikes are helping to weaken the jihadist group, which captured large parts of Iraq and Syria last year but has recently seen significant setbacks including this week’s loss of Ramadi in Iraq.

Baghdad-based US military spokesman Colonel Steve Warren told reporters that French national Charaffe el Mouadan was killed in a US-led coalition air strike on December 24.

Mouadan had been plotting further attacks against the West, Warren said, without giving additional details.

« He was a Syrian-based ISIL member with a direct link to Abdelhamid Abaaoud, the Paris attacks cell leader, » Warren said in a video call, using an alternative acronym for the IS group.

Abaaoud was killed in a police raid in northern Paris five days after the November 13 attacks that left 130 people dead and hundreds more wounded in a series of coordinated suicide attacks and shootings across the French capital.

A French law enforcement official, speaking on condition of anonymity, told AFP there was no immediate evidence showing Mouadan was involved in the Paris attacks.

But the official said Mouadan had been close to Samy Amimour, one of the suicide bombers who attacked the Bataclan music venue.

– Grew up in Paris suburbs –

Mouadan, 26, was the son of Morocco-born parents and the last of eight children.

He grew up in the Paris suburbs, and was arrested in October 2012 while preparing to leave with Amimour and a third man, Samir Bouabout, for either Yemen or Afghanistan, a source close to the investigation told AFP.

Though the men faced criminal charges, they were nonetheless set free, and within a year had found their way to Syria.

The source said a witness at the Bataclan heard one of the attackers ask whether a fellow assailant was going to call a certain « Souleymane. »

Souleymane was the name Mouadan used on Twitter and in Syria, but it’s a common name and French investigators aren’t sure whether the attacker was referring to Mouadan.

The United States has since August 2014 led an international coalition attacking the IS group in Iraq and Syria.

France started bombing Syria in the wake of the Paris attacks, but Warren would not say if France was involved in the strike against Mouadan.

– ‘Striking the head of this snake’ –

Among the other leaders killed this month was Abdel Kader Hakim, an « external operations facilitator » who was killed in Mosul, Iraq on December 26.

Warren said Hakim was a veteran fighter and forgery specialist who had links to the Paris attack network, but he did not give additional details.

« His death removes an important facilitator with many connections in Europe, » Warren said.

And on December 10, Siful Haque Sujan, a Bangladeshi man who was educated in Britain and was allegedly an IS hacker, was killed near the IS stronghold of Raqa in Syria.

After months of preparations, the Iraqi military declared the city of Ramadi liberated from the IS group on Monday after clinching a landmark victory against the jihadists.

Warren said that part of the success in Ramadi and other areas was due to the killing of IS leaders.

« We’re striking at the head of this snake, » he said, while cautioning that « it’s still got fangs. »

The Pentagon listed the other slain IS leaders as:

— Rawand Dilsher Taher, an « external operations facilitator, » who was killed near Raqa

— Khalil Ahmad Ali al-Wais, the IS « emir of Kirkuk province » in Iraq

— Abu Anas, a roadside bomb expert who was killed near Kirkuk

— Yunis Khalash, IS’s « deputy financial emir » in Mosul

— Mithaq Najim, IS’s « deputy emir » in Kirkuk Province

— Akram Muhammad Sa’ad Faris, an IS « commander and executioner, » in Tal Afar, Iraq

— Tashin al-Hayali, an « external operations facilitator, » who was killed near Mosul in Iraq.

Source : Yahoo News (AFP)
https://news.yahoo.com/leader-linked-paris-attacks-mastermind-killed-syria-pentagon-160333532.html

Who Is Charaffe Al Mouadan? Islamic State Leader Killed In Anti-ISIS Syria Airstrikes Linked To Paris Terrorists

An Islamic State group militant who had been actively planning attacks on Western countries was among several terrorists killed in a recent series of U.S.-led airstrikes on Syria, the Pentagon confirmed Tuesday. Charaffe al Mouadan had ties to the alleged architect of the Paris attacks, Abdelhamid Abaaoud, and was reportedly childhood friends with another perpetrator of last month’s Paris terrorist attacks, for which the terrorist group, aka ISIS, claimed responsibility.

“We will hunt ISIL leaders working to inspire attacks against U.S. and our allies,” Army Col. Steve Warren, the top spokesperson for the U.S.-led coalition, said Tuesday, the Guardian reported. “As long as ISIL external attack planners are operating, the U.S. military will hunt them and kill them,” he said, using another term for the group.

The U.S. and its allies, including France and Turkey, revved up airstrikes throughout December in the wake of the Paris terror attacks. At least eight militants, several of whom were trained by ISIS, massacred 130 people in the city the night of Nov. 13, descending upon cafes, restaurants and other scenes of Parisian nightlife, using semi-automatic weapons and suicide vests.

Al Mouadan, 27, who went by the nickname « Souleymane,” was plotting to attack a target in the West, Warren said, without naming a specific country or site. The Syria-based terrorist was friends with Samy Amimour, one of the reported gunmen at the Bataclan concert hall, where 90 people died during the Paris attacks, making it the deadliest of several targeted locations .

The pair grew up together in the northeastern Paris suburb of Drancy and began training at local gun ranges in 2012, French newspaper Le Parisien reported. Al Mouadan traveled to Syria in 2013 and had been operating as a militant ever since.

Investigators made the connection between al Mouadan and the alleged Paris terrorists after a survivor of the Bataclan massacre told authorities he heard the gunmen talking about a man named Souleymane, the Guardian reported. Al Mouadan was killed in Syria Dec. 24.

Airstrikes since Dec. 7 have killed at least 10 leaders of the Islamic extremist group, the Washington Post reported.

Source: Ibtimes.com
http://www.ibtimes.com/who-charaffe-al-mouadan-islamic-state-leader-killed-anti-isis-syria-airstrikes-linked-2242857

Revivez le retour des Eagles of death metal à Paris au concert de U2

Revue de l’année 2015 de Twitter / Twitter 2015 Review of the year

Revue de l’année 2015 de Twitter / Twitter 2015 Review of the year

Twitter fait sa revue de l’année et Paris sort grand gagnant pour de mauvaises raisons malheureusement : https://2015.twitter.com/node/11

/

Twitter makes his review of the year and Paris is the big winner for the wrong reasons, unfortunately:

https://2015.twitter.com/node/11

Rugby: le All Black Dan Carter est arrivé à Paris – vidéo Dailymotion

On a le meilleur joueur du monde dans notre championnat de rugby le Top 14. Quelle fierté !!! Merci et bienvenue en France Dan Carter​ 🙂 !!!