Crash de Smolensk : la Pologne reconnaît aussi ses torts

Après le rapport russe, c’est au tour de la commission d’enquête polonaise de donner ses conclusions sur les circonstances du crash de l’avion de l’ancien président polonais Lech Kaczynski en avril 2010. Si le rapport reconnaît que les causes principales sont à chercher côté polonais, il pointe aussi du doigt l’éclairage défaillant de l’aéroport de Smolensk, et les informations transmises par les aiguilleurs du ciel.