Lung damage found in COVID dead may shed light on ‘long COVID’ – study | Article [AMP] | Reuters

A study of the lungs of people who have died from COVID-19 has found persistent and extensive lung damage in most cases and may help doctors understand what is behind a syndrome known as ‘long COVID’, in which patients suffer ongoing symptoms for months.
— À lire sur mobile.reuters.com/article/amp/idUSKBN27K00X

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s