Viol – Les victimes ont-elles droit à une parole, à être vivantes ? — LiberTerra Journal

La réalité de la justice française en dehors du médiatique, des discours de théâtre politique. Les grandes souffrances se font silence disait l’Abbé Pierre, comme il avait raison, comme il avait un cœur immense pour comprendre et donner un amour inconditionnel aux naufragés en détresse que le système abandonne après avoir brisé tant de rêves, […]

via Viol – Les victimes ont-elles droit à une parole, à être vivantes ? — LiberTerra Journal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s