Lucky Peterson, une mort soudaine qui donne le blues – Musiques – Télérama.fr

Le guitariste et bluesman américain, décédé dimanche 17 mai à 55 ans, avait commencé la musique un demi-siècle plus tôt dans le club de son père. En France notamment, le public plébiscitait la générosité de ses concerts.
— À lire sur www.telerama.fr/musique/lucky-peterson,-une-mort-soudaine-qui-donne-le-blues,n6642647.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s