The next pandemic is already coming, unless humans change how we interact with wildlife, scientists say – The Washington Post

The global wildlife trade, agricultural intensification, deforestation and urbanization are bringing people closer to animals, giving their viruses more of what they need to infect us: opportunity.
— À lire sur www.washingtonpost.com/science/2020/04/03/coronavirus-wildlife-environment/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s