Le conte de la peur-forteresse — l’expérience du désordre

Cette année, j’ai croisé une jeune fille de 13 ou 14 ans qui ne parle pas. La première fois que je l’ai vue, elle se tenait debout seule au milieu d’une cour de récréation, elle restait là, on remarquait son immobilité, on voyait bien qu’il s’agissait de ça, un anti-mouvement, une décision ou un refuge […]

via Le conte de la peur-forteresse — l’expérience du désordre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s