Shah Marai, pilier de l’AFP à Kaboul et témoin d’une époque turbulente – Libération

Shah Marai disait avoir vu tant de cadavres depuis qu’il travaillait pour l’AFP qu’il n’en dormait plus la nuit. Le chef photographe de l’agence en Afghanistan a été tué lundi dans un double attentat suicide à Kaboul.
— À lire sur www.liberation.fr/planete/2018/04/30/shah-marai-pilier-de-l-afp-a-kaboul-et-temoin-d-une-epoque-turbulente_1646861

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s