Paris, une ville sauvage

Le Figaro – Il y a 4 h

Il y a à Paris ceux que l’on souhaiterait ne plus voir, comme les innombrables pigeons bisets qui souillent les monuments ou les rats qui grouillent dans les jardins publics. Les oiseaux que l’on ne regarde même plus, tels le ramier, la corneille ou le …

https://goo.gl/86Sc8j

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s