Décès de la romancière franco-belge Françoise Mallet-Joris, à 86 ans

World Vision

Paris – La romancière franco-belge Françoise Mallet-Joris, auteur du rempart des Béguines, est morte à l’âge de 86 ans, a annoncé samedi à l’AFP le romancier et journaliste Pierre Assouline, qui lui avait succédé à l’Académie Goncourt.

La romancière, qui avait reçu le Prix Fémina pour L’empire céleste en 1958, était membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique depuis 1993.

Admiratrice de Colette, François Mallet-Joris a notamment écrit des récits autobiographiques comme Lettre à moi-même, La maison de papier, un de ses grands succès, sur ses démêlés familiaux et domestiques, ou La double confidence, autour de sa mère.

Elue en 1971 à l’Académie Goncourt, qui décerne chaque année le célèbre prix littéraire éponyme, elle en fut membre jusqu’en 2011.

Françoise avait vraiment une sensibilité qui a beaucoup compté pour influencer les choix des académiciens (du Goncourt), les inciter à lire des livres vers lesquels ils…

View original post 142 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s