Football (Soccer) UEFA Champions League Round of 16 1st leg : Manchester City, FC Barcelona and Real Madrid have one foot in quarterfinals

Round of 16 1st Leg, here are all the results :

Dynamo Kyiv 1-3 Manchester City

PSV Eindhoven 0-0 Atlético Madrid

Juventus Torino 2-2 Bayern Munich (München)

Arsenal 0-2 FC Barcelona

AS Roma 0-2 Real Madrid

Gent (KAA Gent) 2-3 Wolfsburg

Benfica Lisbon (Lisboa) 1-0 Zenit Saint-Petersburg

Paris Saint-Germain 2-1 Chelsea FC

Champions League Results: Final scores and news from Wednesday


Two more Champions League contests, and still plenty to play for. The top club competiton in Europe continued on Wednesday with the Round of 16, as Manchester City played Dynamo Kiev and PSV hosted Atletico Madrid. Here’s everything you need to know.

FINAL SCORES

WEDNESDAY, FEB. 24, 2016

Champions League Round of 16 Leg 1  PSV 0-0 Atletico Madrid
Champions League Round of 16 Leg 1  Dynamo Kiev 1-3 Manchester City 

1. City is sitting pretty

Manchester City can taste its first Champions League quarterfinal appearance. After a convincing 3-1 win at Dynamo Kiev, the team has more than a foot in the next round. It’s worth noting that Kiev has not played an official match since Dec. 9, so it’s not like this City squad faced a dominant force of the likes of Barcelona. But an away Champions League is always important, regardless of the opponent. Sergio Aguero’s opener set the tone, while Yaya Toure’s 90th minute strike gave the team some breathing room heading into the home leg. This team has what it takes to continue on in this tournament, despite a poor couple of weeks in England. With a two-goal advantage, it should be easy going in the second leg.

2. Atletico has the advantage

A 0-0 draw between Atletico Madrid and PSV means there is all to play for at the Vicente Calderon in the second leg. PSV held on with 10 men for much of the second half, and it won’t look at it as a bad result. A 1-1 draw at Atletico would see PSV advance on away goals. If Benfica could go in and beat Atletico in the Spanish capital, why can’t the Dutch side? Still, there is no doubt that Diego Simeone’s team has the advantage in the second leg. But you never know what could happen. A penalty kick, a big error, something could turn the tide. Nobody thought Celta Vigo would knock Atleti out of the Copa del Rey. There’s hope for PSV.

3. Return legs

The return legs for these matches will be on Tuesday, March 15 at 20:45 (8:45 pm Western Europe Time) ; 3:45 p.m. ET.

 

AgueroCity with the big win. (Getty Images)

Source: Champions League Results: Final scores and news from Wednesday

Champions League 2016: Results, Top Scorers After Wednesday’s Round of 16 Games


Champions League 2016: Results, Top Scorers After Wednesday's Round of 16 GamesEfrem Lukatsky/Associated Press

Manchester City took a commanding lead over Dynamo Kiev in the Champions League round of 16 as they dispatched the Ukrainian side 3-1 at the NSC Olimpiyskiy on Wednesday.

Sergio Aguero and David Silva put the Citizens ahead at half-time, before Vitaliy Buyalsky pulled one back for the hosts in the second half. Yaya Toure secured the win late on with a sublime effort from distance.

Atletico Madrid and PSV Eindhoven played out a 0-0 draw in the Netherlands, with Los Rojiblancos failing to get on the scoresheet despite the Dutch side playing the last quarter of the game with 10 men as Gaston Pereira saw red for two bookings—though Diego Godin did have a goal disallowed.

Here is the Champions League top scorer’s list after Wednesday’s games :

Champions League Top Scorers :

1-  Cristiano Ronaldo Real Madrid 12 goals
2-  Robert Lewandowski Bayern Munich 7 goals
3-  Artem Dzyuba Zenit 6 goals
Thomas Muller Bayern Munich 6
5 Javier Hernandez Bayer Leverkusen 5 goals
Lionel Messi Barcelona 5
Luis Suarez Barcelona 5
Olivier Giroud Arsenal 5
Willian Chelsea 5
10-  Antoine Griezmann Atletico Madrid 4 goals
11-  Sergio Aguero Man City 2 goals
David Silva Man City 2
Vitaliy Buyalsky Dynamo Kiev 2
14- Yaya Toure Man City 1 goals

BBC Sport

City enjoyed the perfect start in Ukraine when Aguero pounced on Yaya Toure’s knockdown, per BT Sport Football:

Squawka Football and ESPN writer Miguel Delaney highlighted the Argentinian’s impressive form:

Buoyed by their early goal, the Sky Blues continued their positive approach to the game and showed intent to double their tally as they pressed, pushed forward and passed with real purpose, and Aguero flashed an effort narrowly wide.

The visitors scored their second shortly before half-time through Silva, who finished off an outstanding team move. Aguero found Raheem Sterling with a lovely backheel, and the England international coolly slid an exquisite ball to Silva, who made no mistake at the far post.

Kiev improved after the break and were rewarded for their pressure with a goal, albeit in fortunate circumstances as Buyalsky’s powerful long-range effort deflected off Nicolas Otamendi and past the helpless Joe Hart.

The hosts struggled to find an equaliser, though, and City enjoyed a strong finish to the game as they attacked with renewed vigour.

Toure was guilty of missing a gilt-edged chance to score when he headed wide from six yards, buy the Ivorian made amends several minutes later when he curled in a sumptuous effort from outside the area, per BT Sport Football:

Atletico spurned two good chances as they edged an open first-half contest with PSV.

Luciano Vietto latched onto a ball over the top inside three minutes and successfully dinked the ball over Jeroen Zoet, only to see his effort cleared off the line by Jeffrey Bruma.

Antoine Griezmann had a similar chance later on in the half as he was sent clear by a lovely through ball, but Zoet was alert to the Frenchman—who attempted a similar finish to Vietto—and denied him with a good save.

Davy Propper fashioned PSV’s best chance of the game as he worked his way into Atleti’s area, but the midfielder could only direct his effort straight at Jan Oblak while Los Rojiblancos defence converged rapidly to block Jurgen Locadia and Jetro Willems’ efforts.

Godin thought he’d given the visitors the lead on 61 minutes when he nodded Koke’s corner into the net, but the defender was penalised for climbing on Hector Moreno.

Pereiro earned his marching orders shortly after for a careless second yellow—not helped by Godin’s theatrical reaction. Despite their man advantage, Los Rojiblancos struggled to create clear-cut chances in the closing period of the game with PSV defending well.

As football writer Jack Benson noted, Griezmann is now enduring a lengthy run without scoring:

What will further be a concern is Atletico’s overall form in front of goal in the Champions League, with football journalist Dermot Corrigan providing the worrying stat:

However, PSV might also struggle to break down their opponents in the return leg, as BT Sport Football revealed:

With three away goals, Man City will expect to progress when they welcome Dynamo to the Etihad Stadium in the second leg.

As for Atletico, their failure to do so could prove costly, but PSV will need to produce something special to get an away goal of their own.

Source: Champions League 2016: Results, Top Scorers After Wednesday’s Round of 16 Games

Round of 16 1st Leg, here are all the results :

Dynamo Kyiv 1-3 Manchester City

PSV Eindhoven 0-0 Atlético Madrid

Juventus Torino 2-2 Bayern Munich (München)

Arsenal 0-2 FC Barcelona

AS Roma 0-2 Real Madrid

Gent (KAA Gent) 2-3 Wolfsburg

Benfica Lisbon (Lisboa) 1-0 Zenit Saint-Petersburg

Paris Saint-Germain 2-1 Chelsea FC

Football (Soccer) Ligue des champions 1/8e de finale aller : Manchester City, le FC Barcelone et le Real Madrid ont un pied en quarts de finale

1/8 de finale phase aller voici tous les résultats :

Dynamo Kiev 1-3 Manchester City

PSV Eindhoven 0-0 Atlético Madrid

Juventus Turin 2-2 Bayern Munich

Arsenal 0-2 FC Barcelone

AS Roma 0-2 Real Madrid

La Gantoise (KAA Gent) 2-3 Wolfsburg

Benfica Lisbonne (Lisboa) 1-0 Zenit Saint-Pétersbourg

Paris Saint-Germain 2-1 Chelsea FC

Ligue des champions : Manchester City a un pied en quarts de finale


Sortis par le FC Barcelone à ce stade de la compétition lors des deux précédentes éditions, les Anglais ont profité d’un tirage au sort plus clément, face au Dynamo Kiev. 

Sortis par le FC Barcelone à ce stade de la compétition lors des deux précédentes éditions, les Citizens ont profité d’un tirage au sort plus clément, même s’ils n’ont pas toujours eu la rencontre en mains.

Malgré les nombreuses absences (De Bruyne, Nasri, Jesus Navas, Mangala) et une série de trois défaites avant ce match (dont une élimination 5-1 à Chelsea en Coupe d’Angleterre), les Anglais n’ont pas douté en première période, portés par un Sergio Agüero incontournable aux avant-postes.

Les Anglais ont ouvert le score sur leur première occasion dangereuse. Sur un corner de David Silva repris de la tête par Yaya Touré, Agüero contrôlait de la poitrine au point de penalty pour pousser le ballon au fond des filets (15e).

Le match, dont les premières minutes étaient dominées par les Ukrainiens, changeait alors de physionomie, tournant nettement à l’avantage des hommes de Manuel Pellegrini. Agüero passait même tout près du doublé sur une frappe un peu trop croisée au second poteau (21e).

Silva, lui, ne ratait pas sa chance à la conclusion d’une longue ouverture de Gaël Clichy, reprise dans la surface par Agüero, toujours lui, relayé par Raheem Sterling, et plaçait le ballon dans la lucarne opposée (40e).

Mais le Dynamo, en pleine trêve hivernale et dont la dernière sortie officielle remontait au 9 décembre 2015, revenait mieux des vestiaires. Vitaliy Buyalskiy reprenait une relance malheureuse de la tête de Nicolas Otamendi, très bon jusque-là, et réduisait le score d’une frappe déviée par le même Otamendi (59e).

Le match basculait alors dans l’incertitude, les locaux comme les visiteurs passant à plusieurs reprises tout près de marquer. Mais le mot de la fin revenait à Touré dans les toutes dernières minutes (90e), effaçant une tentative infructueuse de la tête dix minutes plus tôt.

Source: Ligue des champions : Manchester City a un pied en quarts de finale

Ligue des champions : grand et petit pas vers les quarts pour le Barça et le Bayern


Lionel Messi a marqué deux fois mardi à Arsenal.

Barcelone a décroché un très précieux succès à Londres contre Arsenal (0-2) se plaçant idéalement pour la qualification, tandis que le Bayern, qui menait pourtant 0-2, a concédé le nul (2-2) à Turin en huitièmes de finale aller de laLigue des champions, mardi. Les Allemands ont toutefois fait un pas important vers les quarts de finale.

Lire aussi :   Ligue des champions : Arsenal coincé dans la huitième dimension

Les deux grosses affiches à ce stade de la compétition reine du football européen ont pleinement tenu toutes leurs promesses, avec une prime pour les favoris catalans et bavarois. A l’Emirates Stadium, les tenants du titre ont souffert plus que prévu contre une équipe d’Arsenal bien en place et dangereuse en attaque.

L’inévitable MessiMais c’est l’inévitable Messi qui a ouvert le score au bout d’un contre rondement mené par le trio offensif Messi-Suarez-Neymar, le Brésilien prenant appui sur l’Uruguayen avant de servir l’Argentin, dont le contrôle a éliminé le portier tchèque d’Arsenal Petr Cech (0-1, 71e).Cette ouverture du score a cassé les jambes des Gunners, qui vont amèrement regretter leur manque de réalisme, notamment Olivier Giroud de la tête, tout près de tromper l’Allemand Marc-André ter Stegen (59e).

Sur une faute de Mathieu Flamini, Messi a obtenu un penalty à la 82e, qu’il s’est empressé detransformer (0-2), donnant un avantage considérable avant le match retour, le 16 mars au Camp Nou. Les hommes d’Arsène Wenger devront marquer au moins à deux reprises pour espérer alors que les Barcelonais ont enchaîné un trente-troisième match sans défaite mardi soir à Londres.

 

Paulo Dybala face à l'Allemand Thomas Müller, mardi à Turin. 

A Turin, en revanche, les finalistes de l’épreuve l’an passé (battus par le Real Madrid) ont réussi à retourner une situation mal engagée. Les Turinois ont encaissé le premier but au plus mauvais moment, à quelques secondes de la pause : sur un débordement côté droit d’Arjen Robben, Douglas Costa a remis la balle de volée dans la surface. La mauvaise relance d’Andrea Barzagli a atterri dans les pieds de Thomas Müller à une dizaine de mètres du but délaissé par Buffon. L’avant-centre allemand a encore une fois fait parler son sens du but, pour sa sixième réalisation en Ligue des champions cette saison.

Cette ouverture du score est venue récompenser la nette domination des Munichois alors que Müller avait déjà raté l’immanquable à six mètres, sur une offrande de Robert Lewandowski, un peu plus tôt.

La spéciale de Roben, le retour de RibéryEt Robben y est allé de sa spéciale : idéalement servi par Lewandowski dans la surface, il a crocheté Barzagli et enroulé sa frappe du pied gauche, pour voir le ballon se loger dans le petit filet de Buffon, impuissant (55e). Mais la révélation turinoise de cette saison, Paulo Dybala, est venue donner un espoir aux supporteurs turinois (63e), avant que Stefano Sturaro, entré en jeu à la 69e minute, n’égalise pour la Juve (2-2, 76e).

Avec quelques occasions dans les dix dernières minutes – marqué par le retour de Franck Ribéry en Ligue des champions –, les Bianconeri auraient même pu réaliser la bonne opération. Au match retour, les Turinois seront obligés de marquer au moins un but à l’Allianz Arena dans trois semaines, pour éventuellement revoir les quarts de finales. L’espoir de qualification est maigre.

Source: Ligue des champions : grand et petit pas vers les quarts pour le Barça et le Bayern

1/8 de finale phase aller voici tous les résultats :

Dynamo Kiev 1-3 Manchester City

PSV Eindhoven 0-0 Atlético Madrid

Juventus Turin 2-2 Bayern Munich

Arsenal 0-2 FC Barcelone

AS Roma 0-2 Real Madrid

La Gantoise (KAA Gent) 2-3 Wolfsburg

Benfica Lisbonne (Lisboa) 1-0 Zenit Saint-Pétersbourg

Paris Saint-Germain 2-1 Chelsea FC

 

 

 

 

 

 

Brit Awards 2016 : Full list of winners; Adele dominates with four awards

Kevork Djansezian, Getty Images

 

Winners of the 2016 Brit Awards


Adele won four gongs at the Brit Awards in London O2 Arena on Wednesday, including best album.

Here are the main winners :

British male solo artist : James Bay. The other nominees were Aphex Twin, Calvin Harris, Jamie xx and Mark Ronson.

British female solo artist : Adele. The other nominees were Amy Winehouse, Florence + The Machine, Jess Glynne and Laura Marling.

British group : Coldplay. The other nominees were Blur, Foals, One Direction and Years & Years.

British breakthrough act : Catfish And The Bottlemen. The other nominees were James Bay, Jess Glynne, Wolf Alice and Years & Years.

Brits global success award : Adele.

British single : Adele. Other nominees were Calvin Harris and Disciples, Ed Sheeran and Rudimental, Ellie Goulding, James Bay, Jess Glynne, Little Mix, Olly Murs featuring Demi Lovato, Philip George, and Years & Years.

British album of the year : Adele, « 25 ». Other nominees were Coldplay, Florence + The Machine, James Bay, Jamie xx.

International male solo artist : Justin Bieber. Other nominees were Drake, Father John Misty, Kendrick Lamar, The Weeknd

International group : Tame Impala. Other nominees were Alabama Shakes, Eagles of Death Metal, Major Lazer, U2.

International female solo artist : Bjork. Other nominees were Ariana Grande, Courtney Barnett, Lana Del Rey, Meghan Trainor.

British artist video : One Direction. Other nominees were Adele, Calvin Harris and Disciples, Ed Sheeran, Ellie Goulding, Jessie J, Little Mix, Naughty Boy featuring Beyonce and Arrow Benjamin, Sam Smith and Years & Years.

British icon award : David Bowie

Source: Winners of the Brit Awards

 

 

Brit Awards 2016: Full list of winners; Adele dominates with four awards


“Not bad for a girl from Tottenham”, said the North London-born singer as she accepted the Global Success Award – one of a trio of prizes she won, with one category still to come.

Adele was handed the award for the British album of the year at the 2016 BRIT award ceremony in London on Wednesday night for “25”, the fourth accolade of the night for the singer.

The BRIT Awards 2016 with MasterCard, broadcast exclusively on ITV and hosted by the kings of British entertainment TV Ant and Dec, also saw live performances from Jess Glynne, who was joined on stage for a medley of her hits “Ain’t Got Far To Go”, “Hold My Hand” and “Don’t Be So Hard On Yourself” by a troupe of street dancers along with a mesmerising and visual set, and The Weeknd with his Top Ten single “The Hills”.

The All I Ask singer couldn’t help but become overwhelmed with emotion after being named the victor of the global success award, which celebrates her record-breaking achievements including scoring the fastest video to reach one billion views on Vevo with Hello.

“I got really lost for a while”, she added while starting to cry.

She finished: ‘Tim Peake I love you, I hope you’re OK and not too hungry!’ “I didn’t know if I would ever come back”. I love you all so much.

Adele used the opportunity to declare support for American singer Kesha who is now involved in a legal battle with Sony Music and a producer she has accused of sexual assault.

Lennox said: “David Bowie is deeply embedded in the heart of British culture…”

There were also performances on the night by Britain’s James Bay, who was awarded best British male, and Justin Bieber, who was awarded best worldwide male. The band, who racked up its ninth Brit award, dedicated it to “all the young men and women musicians in refugee camps around the world”.

“I’m only f– -with you cats viva la mind WJPG 21.9.72 son of Margaret boy with the blues”, he wrote, ending his tirade. “The legend of his extraordinary sound shall be revered for as long as the Earth shall spin”.

The crooner was nominated for International Male Solo Artist at the awards show. “Thank you very much”.

He said: ” This just shows life is a journey, everybody has their own journey, everyone has their ups and downs.

“David, you were mortal but your potential was superhuman and your remarkable music is living on”.

Oldman introduced singer Lorde, saying Bowie had thought she was “the future of music”.

Lorde performs a David Bowie tribute at the Brit Awards in London February 24, 2016.

After another Ad Break, they were stood with Simon Cowell, up next was Rihanna, with her new single, Work, Drake joined her in a surprise apparence, Rihanna later went to twerk on the male singer.

Source: Brit Awards 2016: Full list of winners; Adele dominates with four awards

Brit Awards : Adele, récompensée depuis l’espace, remporte quatre prix

Brit Awards : Adele, récompensée depuis l’espace, remporte quatre prix


Album de l’année pour «25», meilleur single pour «Hello», meilleure artiste britannique : telles sont les trois récompenses classiques glanées par l’artiste, qui a également reçu un Brit Awards d’honneur.

Celui-ci lui a été symboliquement remis depuis la Station spatiale internationale (ISS). «Il y a de grands fans là-haut», a dit l’astronaute britannique Tim Peake à la chanteuse, dans un message enregistré. «Mon gosse va trouver que je suis trop cool», a réagi Adele, émue aux larmes. Elle a ajouté que c’était «pas mal pour une fille de Tottenham», le quartier de Londres dont elle est originaire, d’en arriver là.

VIDEO. Adele récompensée depuis l’espace

VIDEO. Adele chante «When we were young» aux Brit Awards

Parmi les autres lauréats, Coldplay a reçu son quatrième prix du meilleur groupe. Le chanteur Chris Martin a dédié la récompense à «tous les jeunes hommes et femmes musiciens dans les camps de réfugiés à travers le monde : ils pourraient être nous et nous pourrions être eux». L’auteur-compositeur James Bay a reçu le prix du meilleur artiste britannique, Justin Bieber celui du meilleur artiste international et Björk celui de la meilleure artiste internationale.

Rihanna, qui a repoussé le début de sa tournée mondiale après avoir renoncé à chanter aux Grammys en raison d’un souci de santé, a fait forte impression avec son interprétation de «Work», à laquelle le rappeur Drake a participé.

VIDEO. Rihanna et Drake ensemble sur scène pour «Work»

Avant la cérémonie, les Brit Awards se sont attirés des critiques pour leur manque d’audace et l’absence d’artistes représentant les musiques urbaines ou à l’image de la diversité ethnique du pays, un écho aux critiques formulées contre la sélection très blanche des Oscars. Les organisateurs se sont défendus en expliquant que leur objectif était d’honorer les artistes qui avaient rencontré les meilleurs résultats en termes de ventes, mais ont admis qu’il était peut-être temps de jeter «un regard neuf» sur la manière dont les nommés étaient choisis.

Un prix posthume pour David Bowie

Par ailleurs, comme les Grammy Awards (la version américaine des Brit Awards) la semaine dernière, les Brits ont rendu hommage à David Bowie, dont la mort en janvier, deux jours après son 69e anniversaire et la sortie de son album «Blackstar», a suscité un grand émoi dans le monde musical et au-delà. «David, tu étais mortel mais ton potentiel était surhumain et ton incroyable musique continue à vire. Nous t’aimons et nous te remercions», a dit l’acteur Gary Oldman, venu récupérer le prix de l’icône britannique remis à titre posthume. La chanteuse néo-zélandaise Lorde a repris sur scène «Life on Mars» avec le groupe qui accompagnait Bowie.

VIDEO. Annie Lennox et Gary Oldman rendent hommage à David Bowie

Le palmarèsMeilleur artiste britannique : James Bay.

Meilleure artiste britannique : Adele.

Meilleur groupe britannique : Coldplay.

Révélation : Catfish and the Bottlemen.

Prix d’honneur : Adele.

Meilleur single britannique : «Hello», d’Adele.

Meilleur album britannique : «25», d’Adele.

Meilleur artiste international : Justin Bieber.

Meilleure artiste internationale : Björk.

Meilleur groupe international : Tame Impala.

Meilleur clip : «Drag Me Down», de One Direction.

Icône britannique : David Bowie.

Source: Brit Awards : Adele, récompensée depuis l’espace, remporte quatre prix

Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage à Bowie


La chanteuse Adele s’est vu remettre un prix d’honneur depuis la Station spatiale internationale (ISS) mercredi lors de la 36e cérémonie des Brit Awards marquée par un hommage à David Bowie. « Il y a de grands fans là-haut », a dit l’astronaute britannique Tim Peake à la chanteuse, dans un message enregistré depuis l’ISS, au moment de lui remettre le prix d’honneur. Adele est également repartie des Brit Awards, les récompenses britanniques de la pop, avec les prix de l’album de l’année pour « 25 », du meilleur single pour « Hello » et de la meilleure artiste britannique.

A l’instar des Grammy Awards la semaine dernière, les Brits ont rendu hommage à David Bowie, dont la mort en janvier, deux jours après son 69e anniversaire et la sortie de son album « Blackstar », a suscité un grand émoi dans le monde musical et au-delà. La chanteuse néo-zélandaise Lorde a repris sur scène « Life on Mars » avec le groupe qui accompagnait Bowie.

Coldplay s’est vu décerner son 4e prix du meilleur groupe. Le chanteur Chris Martin a dédié la récompense à « tous les jeunes hommes et femmes musiciens dans les camps de réfugiés à travers le monde ». Parmi les artistes récompensés dans le reste du palmarès, l’auteur-compositeur James Bay a reçu le prix du meilleur artiste britannique, Justin Bieber celui du meilleur artiste international et Björk celui de la meilleure artiste internationale. Avant la cérémonie, les Brit Awards se sont attirés des critiques pour leur manque d’audace et l’absence d’artistes représentant les musiques urbaines ou à l’image de la diversité ethnique du pays, un écho aux critiques formulées contre la sélection très blanche des Oscars. Les organisateurs se sont défendus en expliquant que leur objectif était d’honorer les artistes qui avaient rencontré les meilleurs résultats en termes de ventes, mais ont admis qu’il était peut-être temps de jeter « un regard neuf » sur la manière dont les nommés étaient choisis. Un comité censé les aider à s’ouvrir sur des talents plus divers va être mis en place, ont-ils ajouté.

Source: Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage à Bowie

Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage de Lorde à Bowie (vidéos)


« Il y a de grands fans là-haut », a dit l’astronaute britannique Tim Peake à la chanteuse, dans un message enregistré depuis l’ISS, au moment de lui remettre le prix d’honneur. « Mon gosse va trouver que je suis trop cool », a réagi Adele, émue aux larmes. Elle a ajouté que c’était « pas mal pour une fille de Tottenham » d’en arriver là.

Adele est également repartie des Brit Awards, les récompenses britanniques de la pop, avec les prix de l’album de l’année pour 25, du meilleur single pour Hello et de la meilleure artiste britannique.

A l’instar des Grammy Awards la semaine dernière, les Brits ont rendu hommage à David Bowie, dont la mort en janvier, deux jours après son 69e anniversaire et la sortie de son album Blackstar, a suscité un grand émoi dans le monde musical et au-delà. « David, tu étais mortel mais ton potentiel était surhumain et ton incroyable musique continue à vire. Nous t’aimons et nous te remercions », a dit l’acteur Gary Oldman, venu récupérer le prix de l’icône britannique remis à titre posthume.

La chanteuse néo-zélandaise Lorde a repris sur scène Life on Mars avec le groupe qui accompagnait Bowie (Mike Garson, Gerry Leonard, Earl Slick, Gail Ann Dorsey, Catherine Russell et Sterling Campbell). À des années lumières de l’hommage de Lady Gaga aux Grammys, en termes d’émotion.

Coldplay s’est vu décerner son 4e prix du meilleur groupe. Le chanteur Chris Martin a dédié la récompense à « tous les jeunes hommes et femmes musiciens dans les camps de réfugiés à travers le monde ». « Ils pourraient être nous et nous pourrions être eux », a-t-il ajouté.

Parmi les artistes récompensés dans le reste du palmarès, l’auteur-compositeur James Bay a reçu le prix du meilleur artiste britannique, Justin Bieber celui du meilleur artiste international et Björk celui de la meilleure artiste internationale.

Rihanna, qui a repoussé le début de sa tournée mondiale après avoir renoncé à chanter aux Grammys en raison d’un souci de santé, a fait forte impression avec son interprétation de Work, avec la participation du rappeur Drake.

Avant la cérémonie, les Brit Awards se sont attirés des critiques pour leur manque d’audace et l’absence d’artistes représentant les musiques urbaines ou à l’image de la diversité ethnique du pays, un écho aux critiques formulées contre la sélection très blanche des Oscars. Le rappeur britannique Stormzy, dont l’un des titres s’est classé au top 10 des ventes britanniques l’an dernier, s’est dit déçu de ne pas voir sa famille musicale représentée. Laura Mvula, une chanteuse de musique soul, a annoncé qu’elle n’assisterait pas à la cérémonie en raison « du problème de diversité ». Alexis Petridis, critique rock au Guardian, a lui accusé les Brits de « rendre la pop musique britannique plus ennuyeuse qu’elle ne l’est ».

Les organisateurs se sont défendus en expliquant que leur objectif était d’honorer les artistes qui avaient rencontré les meilleurs résultats en termes de ventes, mais ont admis qu’il était peut-être temps de jeter « un regard neuf » sur la manière dont les nommés étaient choisis. Un comité censé les aider à s’ouvrir sur des talents plus divers va être mis en place, ont-ils ajouté.

Meilleur artiste britannique: James Bay

Meilleure artiste britannique: Adele

Meilleur groupe britannique: Coldplay

Révélation: Catfish and the Bottlemen

Prix d’honneur: Adele

Meilleur single britannique: Hello d’Adele

Meilleur album britannique: 25 d’Adele

Meilleur artiste international: Justin Bieber

Meilleure artiste internationale: Björk

Meilleur groupe international: Tame Impala

Meilleur clip: Drag Me Down de One Direction

Icône britannique: David Bowie

Source: Brit Awards: Adele récompensée depuis l’espace, hommage de Lorde à Bowie (vidéos)

Victoires de la musique classique : le palmarès 2016

Claire Chazal et Frédéric Lodéon lors des Victoires de la musique classique à Toulouse, le 24 février 2016.

Victoires de la musique classique : le palmarès 2016


Les Victoires de la musique classique ont élu mercredi soir la jeune virtuose de la trompette Lucienne Renaudin Vary, 17 ans et la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, comme « Révélations », lors du concert géant diffusé de Toulouse sur France 3 et France Musique. Le jury professionnel et le public ont salué le parcours atypique de Lucienne Renaudin Vary, celui d’une fille dans le monde plutôt masculin de la trompette. La Victoire « Révélation lyrique » a été décernée à la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, jeune étoile montante qu’on a vue à Paris au théâtre du Châtelet dans la comédie musicale « Les Parapluies de Cherbourg ». 

Le compositeur Philippe Hersant, déjà récompensé en 2005 et 2010, a été désigné « compositeur de l’année » pour le « Cantique des trois enfants dans la fournaise », une commande de Radio France. Le prix de l’enregistrement de l’année a distingué le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan pour « Daphnis et Chloé » et « La valse » de Ravel.

Le palmarès complet :

• Elsa Dreisig : Révélation Artiste Lyrique

• Bertrand Chamayou : Soliste Instrumental de l’année

• Lucienne Renaudin Vary : Révélation Soliste Instrumental

• Philippe Hersant : Compositeur de l’année

• Karine Deshayes : Artiste Lyrique de l’année

• Le choeur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris : Prix de l’enregistrement

• Menahem Pressler : Victoire d’honneur

Source: Victoires de la musique classique : le palmarès 2016

CULTURE Retrouvez le palmarès des Victoires de la musique classique


Les Victoires de la musique classique ont élu mercredi soir la jeune virtuose de la trompette Lucienne Renaudin Vary, 17 ans et la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, «Révélations» lors du concert géant diffusé de Toulouse sur France 3 et France Musique. Le jury professionnel et le public ont salué un parcours atypique, celui d’une fille dans le monde plutôt masculin de la trompette.

Lucienne Renaudin Vary, une révélationLucienne Renaudin Vary, à l’aise dans le classique comme dans le jazz – elle est la seule à avoir remporté le concours des Petites mains symphoniques en classique et en jazz – a débuté au Conservatoire de sa ville natale du Mans en 2007. Il y a trois ans, elle avait bluffé le public en jouant lors de l’hommage rendu au grand trompettiste Maurice André aux Victoires de la musique classique à Bordeaux. Elle a été choisie face à deux autres jeunes talents, la violoniste et violoncelliste Camille Berthollet, 17 ans, et l’altiste Adrien Boisseau, membre du quatuor Ebène.

Lucienne Renaudin Vary interprète Haydn – Victoires 2016

Une franco-danoise, révélation lyriqueLes Victoires, animées par Claire Chazal aux côtés de Frédéric Lodéon, ont décerné la «Révélation lyrique» à la soprano franco-danoise Elsa Dreisig, jeune étoile montante qu’on a vue à Paris au théâtre du Châtelet dans la comédie musicale «Les Parapluies de Cherbourg».

Elsa DREISIG – Massenet

Compositeur de l’annéeLe compositeur Philippe Hersant, a déjà récompensé en 2005 et 2010, a été désigné «compositeur de l’année» pour le «Cantique des trois enfants dans la fournaise», une commande de Radio France.

Prix de l’enregistrementLe prix de l’enregistrement de l’année a distingué le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan pour «Daphnis et Chloé» et «La valse» de Ravel.

Le pianiste Bertrand Chamayou et la soprano Karine Deshayes distinguésEnfin, les Victoires de la musique classique sont revenues au pianiste Bertrand Chamayou dans la catégorie « soliste instrumentale », et à la soprano Karine Deshayes, dans la catégorique « artiste lyrique ».

Bertrand Chamayou interprète Liszt – Victoires 2016

L’an dernier, l’émission avait réuni 1,5 million de téléspectateurs, soit 200 000 de plus qu’en 2014. Le palmarès avait distingué la soprano à la voix aérienne Sabine Devieilhe et le violoncelliste Edgar Moreau comme artiste de l’année, tandis que les «Révélations» récompensaient le jeune claveciniste Jean Rondeau et le ténor Cyrille Dubois.

Source: CULTURE Retrouvez le palmarès des Victoires de la musique classique

 

 

Le palmarès des Victoires de la musique classique 2016

La chanteuse Karine Deshayes a été récompensée dans la catégorie « artiste lyrique » aux Victoires de la musique classique.

La Halle aux Grains de Toulouse accueillait la cérémonie des Victoires de la musique classique 2016, diffusée en direct sur France 3 et France Musique mercredi 24 février. Au fil d’une soirée animée par Claire Chazal et Frédérice Lodéon, la jeune trompettiste Lucienne Renaudin Vary, 17 ans, et la chanteuse franco-danoise Elsa Dreisig, 24 ans, ont été couronnées comme « révélations » de l’année 2016. La chanteuse lyrique s’était notamment distinguée dans la comédie musicale Les Parapluies de Cherbourg au théâtre du Châtelet à Paris.

Déjà récompensé en 2005 et 2010, le compositeur Philippe Hersant a été désigné « compositeur de l’année » pour son Cantique des trois enfants dans la fournaise, une oeuvre réalisée pour Radio France. La mezzo soprane Karine Deshayes a aussi confirmé son statut d’icône de l’opéra en étant nommée « artiste lyrique » après une première récompense aux Victoires de la musique classique en 2011.

Le palmarès complet :

– Révélation Artiste Lyrique : Elsa Dreisig

– Soliste Instrumental de l’année : Bertrand Chamayou

– Révélation Soliste Instrumental : Lucienne Renaudin Vary

– Compositeur de l’année : Philippe Hersant

– Artiste Lyrique de l’année : Karine Deshayes

– Prix de l’enregistrement : le chœur et l’orchestre national de l’Opéra de Paris pour Daphnis et Chloé, La Valse de Maurice Ravel

– Victoire d’honneur : Menahem Pressler

Source: Le palmarès des Victoires de la musique classique 2016

un nouveau visage pour Paris

Au Menu du Canard

Paris a de grands projets pour changer de visage, 22 exactement. Ils ont tous été présentés le mercredi 3 février par Anne Hidalgo, la maire de la capitale. Ces idées viennent tout simplement de personnes ayant envoyé leur projets. Ils ont ensuite été sélectionnés par Anne Hidalgo et devraient être réalisées en 2019. « Les projets font la singularité de Paris, non pas comme une ville vitrifiée par  la nostalgie mais une ville d’innovation et d’optimisme » a déclaré la maire (source : Direct Matin).

Car, en parlant de modernité, certains parisiens ne sont pas toujours d’accord avec la nouveauté : cela  » défigurerait  » la capitale qui est de nature plutôt ancienne… Par exemple, le projet de la Tour Triangle qui doit mesurer 180 m de haut à la porte de Versailles et qui sera achevée en 2020 a failli être abandonné.

Donc, voici quelques-uns de ces projets (classés dans mon…

Voir l’article original 105 mots de plus