Un sublime talent dans un monde tourmenté : Elisabeth Louis Vigée Lebrun (1755-1842)

6bisruedemessine

L’exposition au Grand Palais à Paris, consacrée pour la première fois en France à l’œuvre de la portraitiste et pastelliste Elisabeth Louis Vigée Lebrun (1755-1842) est une pure merveille. A admirer sans modération jusqu’en janvier 2016 ! Après quoi les nombreux tableaux présentés, pour l’essentiel des portraits de la haute société française et européenne de la fin du 18ième siècle et du début du 19ième rejoindront les galeries des grands musées internationaux d’où ils ont été extraits et où ils sont dispersés depuis des décennies! Un petit nombre retrouvera des collections privées… Restera alors le livret de l’exposition et les multiples ouvrages d’art consacrés à cette artiste encore largement méconnue, il y a quelques mois – y compris de moi-même – mais qui, aujourd’hui est franchement « tendance ». Et, à bon droit!

Autoportrait Autoportrait d’Elisabeth Louise Vigée Lebrun

Peu auraient cité son nom et pourtant, nous avons tous en tête les…

Voir l’article original 1 177 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s