Burkina : la garde présidentielle toujours déterminée à obtenir le départ du Premier ministre

World Vision

Isaac Zida Isaac Zida

Le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l’ancienne garde prétorienne du président Blaise Compaoré, se disait toujours vendredi déterminé à obtenir le départ du Premier ministre burkinabè, avec qui il est en conflit ouvert.

« On ne transigera pas avec le départ du Premier ministre qui, pour ses intérêts personnels, nous fait porter de funestes projets de complot contre lui », a déclaré à l’AFP un haut responsable du RSP sous couvert d’anonymat, qui a dit à l’inverse faire confiance au président Michel Kafando.

« Le problème n’est pas de remettre la transition (démocratique) en cause (…) Nous voulons que les élections se tiennent le 11 octobre avec un autre Premier ministre civil », a-t-il poursuivi.

Les relations sont tendues entre le RSP, considéré comme le bras armé de l’ex-président Blaise Compaoré – renversé en octobre par la rue après 27 ans de règne – et M. Zida, dont…

Voir l’article original 405 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s