Madagascar: l’opposition exige une présidentielle anticipée

World Vision

Antananarivo – L’opposition au président malgache Hery Rajaonarimampianina a exigé vendredi soir une élection présidentielle anticipée, même si la destitution du président n’est pas confirmée par la justice.

Nous exigeons une élection présidentielle anticipée quelle que soit l’issue de la décision qui sera prise par la Haute cour constitutionnelle, a indiqué Sarah Georget Rabeharisoa, en lisant devant la presse un communiqué du groupement des partis d’Andry Rajoelina et de ses alliés, l’ARMADA ou alliance républicaine de Madagascar.

Si la Haute cour ne confirme pas la déchéance du président, votée par l’assemblée le 26 mai, les parlementaires n’ont toutefois aucun moyen de provoquer un scrutin présidentiel anticipé, 18 mois après l’élection de M. Rajaonarimampianina à la présidence.

Madagascar est actuellement plongé dans une crise politique depuis que le parlement a voté la destitution du chef de l’Etat. Selon la Constitution, cette destitution doit être entérinée par la Haute cour constitutionnelle, qui…

Voir l’article original 341 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s