Burundi – Pacifique Nininahazwe : « On ne peut négocier que le renoncement de Nkurunziza »

World Vision

Pacifique Nininahazwe, l'un des leaders de la société civile au Burundi.
Pacifique Nininahazwe, l’un des leaders de la société civile au Burundi. © Patrick Lopreno/TRIAL

L’un des leaders de la campagne anti-troisième mandat de Pierre Nkurunziza, Pacifique Nininahazwe, président du Forum pour la conscience et le développement*, a confié mercredi à « Jeune Afrique » la seule issue possible, selon lui, à la crise actuelle au Burundi. Interview.

* Le Focode est l’une de principales ONG burundaises de défense des droits humains.

Jeune Afrique : Les autorités burundaises vous invitent à arrêterles manifestations en cours en échange de la libération des manifestants arrêtés et de la réouverture des radios fermées. Que leur répondez-vous ?

Malgré les mandats d’arrêts, nous n’allons pas lâcher !

Pacifique Nininahazwe : C’est un non-sens. Nous sommes descendus dans les rues en sachant ce que nous risquions : être arrêtés ou être tués. Aujourd’hui, des mandats d’arrêts ont été émis contre plusieurs leaders de la société civile dont…

Voir l’article original 302 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s