Hello Printemps

Blog d' une "Ex" attachée de presse

0hellospringC’est un souffle, un soupir, une caresse fragile. Au ciel de mars, comme un spoutnik, il ondoie. Insaisissable et aérien, il ose à peine se prénommer printemps.

De la torpeur des banquises, s’extirper. Laisser, une dernière fois, l’hiver mordre la main qui l’a cajolé. Abandonner ses écharpes de brume à la Vienne. Oter un gant et oser, à main nue, dans la chevelure du temps s’aventurer. De boucles en volutes, faire en sorte que la nuit se consume, pluie de soleil et nuages de cendres, descendre quelques marches quand d’autres montent quelques degrés. Puis, sans regret ni nostalgie, attendre l’équinoxe, là où les ombres se changent en jour, en écoutant la si douce mélodie martienne charmer les arbres, les airs, l’humus sous les pas, d’une toute petite voix. Comme autant d’averses de rêves, des giboulées de confetti pleuvent sur la ville, en un tourbillon chamarré : laissant les masques à…

Voir l’article original 193 mots de plus