Cinquante Nuances de Grey: un succès bien réffléchi

Chacun se fera son avis sur le sujet.

Entre matraquage publicitaire et mesures inédites pour contrôler les critiques de la presse, la stratégie de lancement de 50 Nuances de Grey est une réussite. Avec plus de deux millions de spectateurs depuis sa sortie le 11 février 2015, l’adaptation du best-seller de E.L. James fait un démarrage spectaculaire.

Ce succès n’est pas étonnant quand on sait que l’équipe marketing des studios Universal et Focus travaille depuis trois ans à faire de la trilogie un succès mondial au box-office. Pour atteindre leurs objectifs, pas question de laisser la presse propager un buzz négatif avant la sortie du film. Il n’y a eu qu’une seule projection presse, seulement la veille de la sortie en salle, le mardi 10 février à 10h. Et ce n’est pas tout, les journalistes ont dû signer un contrat les empêchant de diffuser toute critique jusqu’à 10h le lendemain.

Un lancement sous-contrôle et un plan média bien…

Voir l’article original 246 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s