Crash du vol AH 5017 : la gestion d’Air Algérie en question.

Le recours aux services d’une société à la fiabilité douteuse pour renforcer Air Algérie en cette période de haute saison a valu à la compagnie nationale algérienne d’être mal vue dans le pays.
-

(De notre correspondant à Alger)

La compagnie aérienne algérienne, Air Algérie, malgré son engagement à renouveler sa flotte pour en faire une des plus modernes au monde, est loin d’être exempte des reproches quant à son mode de gestion. Les conditions d’affrètement d’un appareil de plus de 18 ans d’âge, contrairement à la réglementation qui en interdit les plus de 14 ans, peuvent en constituer un. Il peut même être un point focal qui renseigne, si besoin est, sur le mode de gestion de l’un des fleurons de l’économie algérienne, censé pouvoir être le hub de l’Afrique.

La fiabilité de l’avion en question

Au lendemain du crash survenu au Mali, en Algérie, un problème de gestion a…

Voir l’article original 455 mots de plus